Suisse: La Bourse suisse en dents de scie
Actualisé

SuisseLa Bourse suisse en dents de scie

La Bourse suisse a vécu une journée en dents de scie jeudi et a finalement clôturé dans le vert.

L'indice des valeurs vedettes SMI a progressé de 0,07% à 8989, 94 points. Le SLI a gagné 0,10% à 1326,25 points et le SPI 0,08% à 8838,88 points. Sur les trente blue chips, 14 ont progressé, treize reculé, alors que Novartis, Roche et ABB ont fini inchangés.

Sur la fin de la séance, le marché s'est éloigné du plus bas du jour, soutenu par de bonnes données américaines. Le recul des actions des deux grandes banques a empêché le SMI de noter plus nettement dans le vert. La séance a en général été marquée par un manque d'orientation et d'impulsion et les variations des indices sont restées contenues.

On a manqué d'impulsion pour prendre l'une ou l'autre direction. Après quelques fortes semaines, une consolidation était prévisible, qui pourrait durer encore un peu.

Aux Etats-Unis, les reventes de maisons ont progressé de manière inattendue en octobre. L'indicateur avancé du Conference Board en octobre s'est lui aussi révélé meilleur que prévu, tout comme le climat des affaires dans la région de Philadelphie en novembre. Seules les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué un peu moins nettement que prévu par les experts.

En matinée, le ralentissement de la croissance en zone euro en novembre, mesurée à l'indice PMI, a surpris, mais n'a pas eu grande influence sur les marchés.

Syngenta: meilleure performance du jour

Syngenta ( 2,3%), Swatch ( 2,2%) et Richemont ( 1,6%) ont fait les meilleures performances du jour. Avec un recul d'environ 12% depuis le début de l'année, Syngenta est un des moins bons élèves des blue chips, mais il s'est bien récupéré ces dernières cinq semaines.

La volatile Transocean a regagné 1,6% et Holcim a progressé de 1,2%, bénéficiant d'un relèvement d'objectif et de la confirmation de la recommandation «buy» par la Deutsche Bank. Dans le camp des poids lourds, Nestlé a gagné 0,1%, alors que Novartis et Roche sont restés stables.

Le plus gros perdant du jour est Actelion (-1,6%). Depuis le début de l'année, l'action Actelion affiche un gain de près de 45%, précédant Novartis et Givaudan (chacun environ 28%). Sans information spécifique, les titres UBS et CS ont reculé de respectivement 1,1% et 1,0%. Julius Baer en revanche a gagné 0,2%.

Parmi les valeurs sensibles à la conjoncture, Clariant (-0,7%) et SGS (-0,6%) ont aussi nettement reculé.

Sur le marché élargi, Schmolz Bickenbach ( 2,6%) fait partie des gros gagnants, après la publication de ses chiffres trimestriels. La profitabilité a pu être améliorée avec une légère hausse du chiffre d'affaires. Les analystes estiment leurs attentes satisfaites et jugent les objectifs de manière positive. (ats)

Ton opinion