Prises de bénéfices: La Bourse suisse en net recul
Actualisé

Prises de bénéficesLa Bourse suisse en net recul

La Bourse suisse a débuté la semaine en net repli, à l'instar des autres places financières.

À la clôture, l'indice Swiss Market Index (SMI) des vingt valeurs vedettes cédait 2,45% pour atteindre 5065,18 points. L'indice élargi SPI reculait lui de 2,27% à 4295,95 points.

Le négoce a été caractérisé par des prises de bénéfices sur un large front, après un redressement quasiment ininterrompu depuis début mars. Le recul était généralement imputé aux inquiétudes pour la conjoncture et aux résultats trimestriels de la Bank of America.

La vague de ventes semble s'être déclenchée après l'annonce des résultats de la Bank of America au premier trimestre, bien meilleurs qu'attendu. Les financières ont beaucoup souffert, avec dans l'ordre Julius Bär (-8,6% à 35,46 francs), ZFS (-6,1% à 186,80 francs), Swiss Re (-5,9% à 25,40 francs), UBS (-4,7% à 13,32 francs) et Credit Suisse (-4,4% à 37,46 francs).

UBS dans le rouge

Le titre UBS a terminé nettement dans le rouge, malgré des incursions en terrain positif en matinée. La banque a annoncé la cession de sa filiale brésilienne UBS Pactual à BTG Investments pour 2,5 milliards de dollars, ce qui a été accueilli favorablement dans les milieux boursiers.

Le secteur du luxe a perdu du terrain après l'annonce des statistiques macroéconomiques. Swatch a cédé 5,6% à 160,70 francs et Richemont 4,9% à 21,20 francs. Les valeurs cycliques OC Oerlikon (-6,3%), Logitech (-5,7%), Holcim (-5,3%), Geberit (-4,7%) et ABB (- 4,5%) se ont également dépréciées.

Les titres défensifs ont été fidèles à leur réputation. Swisscom a pris 0,5% à 314 francs, et Nestlé a cédé un modeste 0,8% à 37,98 francs. Roche (-0,9% à 151,00 francs), Novartis (-1,7% à 41,84 francs) et Actelion (-1,8% à 48,02 francs) ont bien résisté.

Recul généralisé

Kühne & Nagel (&2,1% à 81,55 francs) a attiré l'attention par une nette progression du cours, après la publication des résultats au premier trimestre. Les prévisions de chiffre d'affaires se sont révélées inférieures aux attentes des analystes mais le bénéfice s'est avéré meilleur que prévu.

Toutes les places financières européennes ont clôturé en forte baisse lundi. A la Bourse de Paris, le CAC 40 a cédé 3,96% et est repassé sous la barre des 3000 points, l'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a terminé en forte baisse de 4,07% à 4486,30 points, l'indice Footsie-100 des principales valeurs de la Bourse de Londres a abandonné 2,49% à 3990,86 points.

(ats)

Ton opinion