Marchés financiers: La Bourse suisse finit proche de l'équilibre
Publié

Marchés financiersLa Bourse suisse finit proche de l'équilibre

Le SMI a enregistré un très léger gain, lundi, de 0,08%. Actelion, qui avait fortement progressé la semaine dernière, recule.

Keystone/Illustration

La Bourse suisse a entamé la dernière semaine avant les fêtes de Noël sur une note peu changée. A Wall Street, les indices s'inscrivaient en légère hausse en début de séance, en l'absence d'indicateur américain notable.

Le Swiss Market Index (SMI) a fini en hausse minime de 0,08%, à 8234,49 points, avec un plus haut à 8242,63 et un plus bas 8194,41. Le Swiss Leader Index (SLI) a perdu 0,10%, à 1298,94 points, et le Swiss Performance Index (SPI) a gagné, 0,10% à 8954,67 points. Sur les trente valeurs vedettes, quinze ont gagné du terrain, treize en ont perdu et Sonova et Givaudan ont fini à l'équilibre.

Indicateur positif en Allemagne

Parmi les données économiques du jour, le coût du travail a accéléré de 1,5% au troisième trimestre sur un an, après 1,0% au 2e trimestre en zone euro. Cette donnée est très surveillée par la Banque centrale européenne (BCE) pour son lien avec l'inflation, ont rappelé ces experts.

En Allemagne, le baromètre Ifo du moral des entrepreneurs a fini l'année sur une note positive, en hausse surprise à 111 points alors que les analystes tablaient sur 110,4 points.

On suivra mardi au Japon les décisions de politique monétaire de la Banque du Japon, qui mettra un terme aux réunions de banques centrales cette année après la Réserve fédérale américaine (Fed), la Banque centrale européenne (BCE), la Banque d'Angleterre (BoE) et la Banque nationale suisse (BNS).

Actelion lanterne rouge

Après avoir fortement progressé la semaine passée sur rumeurs d'un proche accord pour un rachat par le français Sanofi, Actelion a reperdu du terrain (-1,9%) et a fini lanterne rouge.

Parmi les autres perdants, on trouve Adecco (-0,5%) ainsi que les financières Swiss Life (-0,9%) et Julius Baer (-0,8%).

UBS (-0,6%) n'a pas profité d'un relèvement d'objectif de cours par Citigroup. Credit Suisse (-1,8%) a suivi le même chemin, alors que la banque américaine a également augmenté l'objectif de cours de la banque aux deux voiles. La recommandation pour les deux titres reste à «buy».

Avis favorable pour Roche

Dans le camp des poids lourds défensifs, Roche (+0,1%) et Novartis (+0,1%) ont légèrement progressé. Jefferies a abaissé l'objectif de cours de Novartis tout en estimant que l'action fait toujours partie de ses top picks des valeurs européennes.

Roche a obtenu du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) un avis favorable pour Alecensa dans le traitement de patients adultes atteints du cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) positif au lymphome anaplasique kinase (ALK), préalablement traités sans succès avec crizotinib.

De son côté, Nestlé a bien soutenu l'indice, avec un gain de 1,0%.

Leonteq sombre, Evolva et Kuros flambent

Dans le camp des gagnants, on relève aussi la défensive Swisscom (+1,1%), ainsi que Lonza (+1,1%) et Galenica (+0,7%). Clariant (+0,7%) a obtenu une facilité de crédit de 500 millions de francs sur cinq ans et SGS (+0,6%) a pris le contrôle de la start-up tessinoise C-Labs.

Sur le marché élargi, Leonteq (-28,9%) a sombré après un avertissement sur ses résultats 2016. La société a néanmoins confirmé ses objectifs à l'horizon 2020.

Evolva (+17,1%) a annoncé que la demande de brevet était en cours aux Etats-Unis pour l'édulcorant Stevia et Kuros (+17,6%) a racheté le spécialiste néerlandais d'orthobiologie (médecine des os) Xpand Biotechnology. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion