Crise financière: La Bourse suisse ouvre en forte baisse
Actualisé

Crise financièreLa Bourse suisse ouvre en forte baisse

La Bourse suisse a entamé la semaine en net recul, à l'image des places européennes et asiatiques.

Les craintes de récession et les incertitudes au sujet de la crise des crédits mettent toujours les marchés sous pression.

Vers 9 h 15, l'indice SMI des valeurs vedettes chutait de 3,7% à 6625,82 points. Les indices SPI et SLI, plus larges, perdaient respectivement 3,3% et 4%.

Les indicateurs aux Etats-Unis et en Asie sont en berne. Les titres cycliques et technologiques souffrent des mauvaises perspectives conjoncturelles, et les valeurs financières souffrent de la crise des marchés, ont expliqué des courtiers.

La crise financière continue de se propager à l'Europe avec les banques Hypo Real Estate et Fortis. L'efficacité du plan Paulson aux Etats-Unis est également mise en doute.

L'action d'UBS affichait les plus grandes pertes: après avoir dégringolé de 10% à l'ouverture, elle est revenue vers -8%. Credit Suisse et Julius Baer la suivaient de près dans cette chute vertigineuse, et les autres financières n'étaient pas en reste.

Même les titres défensifs, qui sont habituellement plus résistants en cas de crise, cédaient aussi beaucoup de terrain. Novartis lâchait ainsi quelque 4% dans les premiers échanges. Nestlé par contre gardait la tête haute en ne concédant que 1,5%. (ats)

Ton opinion