Actualisé

MarchésLa Bourse suisse reste inchangée

Après avoir marqué une progression la veille, Zurich a terminé la séance quasi inchangée jeudi. Les principales places européennes ont, elles, terminé en hausse.

A la clôture, l'indice vedette SMI a grappillé 0,06%, à 8830,49 points. Le SLI a gagné 0,16% à 1312,47 points et le SPI 0,11% à 8708,11 points. Sur les trente blue chips, vingt ont progressé et dix reculé. Le Swiss Market Index (SMI), qui regroupe les vingt principales valeurs, a notamment résisté grâce aux déclarations de la patronne de la Banque centrale américaine (Fed) la veille.

Janet Yellen a souligné que les taux de la Fed resteraient bas durant un laps de temps encore «considérable» après la fin du programme de rachat d'emprunts. En Suisse, la Banque nationale suisse (BNS) a comme prévu maintenu inchangée sa politique monétaire et le cours plancher à 1,20 francs de l'euro.

Sulzer en vedette

Sulzer, qui a avoué discuter d'une fusion avec l'américain Dresser-Rand, a tenu la vedette, clôturant à 8,1%. Le nouveau groupe pèserait 5 milliards de francs de chiffre d'affaires et emploierait 20'000 collaborateurs.

Le marché a en revanche été freiné par les reculs de Syngenta (-2,0%) et Novartis (-0,5%). Nestlé a perdu 0,3%. La multinationale avait annoncé la veille un investissement de 170 millions de francs sur cinq ans en Afrique du Sud pour augmenter et rénover les capacités de production.

Autre poids lourd du SMI, Roche, a gagné 0,9%. Son patron Severin Schwan a réaffirmé, dans une interview au «Wall Street Journal», que sa stratégie d'acquisition privilégie les petites sociétés et exclut désormais les rachats géants du type InterMune.

Les exportations horlogères pèsent

Les valeurs du luxe Swatch (-0,2%) et Richemont (-1,3%) ont retenu l'attention après les chiffres des exportations horlogères en août. Ceux-ci ont stagné après trois mois de hausse prometteuse. Les deux titres avaient déjà souffert mercredi de la faiblesse du chiffre d'affaires sur cinq mois de Richemont.

Parmi les perdants, on trouve encore Transocean (-1,9%), Kühne Nagel (-0,8) et Geberit (-0,4%). A l'inverse Lonza ( 2,2%), Credit Suisse ( 1,9%), Actelion ( 1,5%) et Clariant ( 1,7%) ont nettement progressé, sans information spécifique.

Comme annoncé, Perrot Duval ( 21,0%) a finalisé la fusion avec sa principale participation, Infranor (-16,8%). Après ses chiffres semestriels, Vaudoise a gagné 1,6%.

Bourses européennes en hausse

La Bourse de Londres a terminé en hausse de 0,57% jeudi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant gagné 38,39 points par rapport à la clôture de mercredi, à 6819,29 points.

La Bourse de Paris a fini jeudi en nette hausse ( 0,75%), les investisseurs accueillant avec enthousiasme les propos rassurants de la Fed, sans se laisser perturber par le référendum écossais ou le discours du président français François Hollande. L'indice CAC 40 a gagné 33,29 points à 4464,7 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,1 milliards d'euros. La veille, il avait rebondi de 0,50%.

La Bourse de Francfort a signé une séance de gains jeudi alors que les investisseurs sont optimistes quant à l'issue du référendum en Ecosse et que le titre de sa plus grosse capitalisation, Bayer, s'est envolé. Le Dax des trente valeurs vedettes a pris 1,41% à 9.798,13 points et le MDax des valeurs moyennes 0,60% à 16.249,51 points. (ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!