Actualisé 25.01.2013 à 22:13

MarchésLa Bourse suisse stable à la clôture vendredi

L'indice principal SMI (Swiss Market Index) grappillait 0,01% à 7458,66 points, le SLI (Swiss Leaders Index) 0,07% à 1136,96 points.

L'indice principal SMI (Swiss Market Index) grappillait 0,01% à 7458,66 points, le SLI (Swiss Leaders Index) 0,07% à 1136,96 points, et le SPI (Swiss Performance Index) 0,07% à 6854,89 points.

Paris termine en hausse

La Bourse de Paris a terminé en hausse vendredi (+0,69%), pour la seconde séance d'affilée, grâce à un indicateur de confiance favorable en Allemagne et plusieurs résultats d'entreprises américaines rassurants.

L'indice CAC 40 a pris 25,99 points à 3778,16 points, dans un volume d'échanges limité, de 2,492 milliards d'euros. La veille, il avait gagné 0,70%.

Le Dow Jones gagne 0,51%, le Nasdaq prend 0,62%

La Bourse de New York afini en hausse de 0,51% vendredi, l'indice Dow Jones des 30industrielles gagnant 70,65 points à 13'895,98, clôturant au plus haut depuis le 31 octobre 2007. Le S&P-500, plus large, a pris 8,14 points, soit 0,54%, à 1502,96, terminant ainsi au-dessus de la barre de 1500 points pour la première fois depuis le 10 décembre 2007.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 19,33 points (+0,62%) à 3149,71.

La capitalisation boursière d'Apple retombe sous celle d'ExxonMobil

La capitalisation boursière du groupe informatique Apple, jusqu'ici la première mondiale, est repassée vendredi en cours de séance à Wall Street en dessous de celle du groupe pétrolier ExxonMobil.

L'action Apple perdait 2,42% à 439,58 dollars vers 18H05 GMT, un niveau valorisant le groupe à la pomme à environ 412 milliards de dollars, tandis qu'ExxonMobil gagnait 0,18% à 91,51 dollars, soit une capitalisation de 417 milliards.

Apple était devenu numéro un mondial en termes de capitalisation boursière en passant pour la première fois devant ExxonMobil en août 2011. Les deux groupes avaient bataillé pour cette place dans les mois suivants, Apple finissant par l'emporter.

L'été dernier, le groupe informatique, dopé par des spéculations sur la sortie imminente de nouveaux produits, avait même battu le record de la plus grande capitalisation boursière de tous les temps, détrônant son concurrent Microsoft qui détenait ce titre depuis 1999.

L'action Apple s'était envolé jusqu'à un record historique de 702,10 dollars le 19 septembre, juste avant la sortie de l'iPhone 5. Elle a depuis reperdu 37% de sa valeur.

Le marché boude le groupe depuis quelques mois, s'inquiétant de sa capacité à continuer d'innover sans son patron visionnaire Steve Jobs, décédé l'an dernier, et à maintenir ses parts de marché face à des concurrents de plus en plus agressifs, comme le groupe sud-coréen Samsung.

Les investisseurs ont été particulièrement choqués cette semaine par l'annonce par le groupe de résultats trimestriels et de prévisions semblant montrer que sa croissance ralentit.

L'action avait perdu plus de 12% sur la seule journée de jeudi, où une soixantaine de milliards de dollars de capitalisation boursière sont partis en fumée. (ats/afp)

Fitch dégrade Chypre de deux crans supplémentaires à B

L'agence de notation financière Fitch a enfoncé vendredi un peu plus la République de Chypre en catégorie spéculative, en abaissant sa note de deux crans, de BB- à B, reléguant le pays à deux rangs seulement de la catégorie des pays considérés en défaut de paiement.

Fitch, qui avait déjà abaissé de deux crans la note de Chypre à la fin novembre, considère que le soutien que l'Etat devra apporter aux banques chypriotes devrait être «plus important» que celui estimé jusqu'à présent.

«Les coûts totaux de la recapitalisation du secteur bancaire pourraient s'élever à 10 milliards d'euros», mais Fitch pense que ce chiffre pourrait être dépassé, ce qui augmenterait d'autant le montant du programme de soutien -17 milliards pour le moment prévus-, dont aurait besoin Chypre, a souligné l'agence de notation.

Dans ce cas, la dette de l'Etat chypriote pourrait par conséquent atteindre 140% du PIB en 2013, au lieu des 120% des précédentes prévisions, prévient Fitch.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!