Marché boursier: La Bourse suisse termine dans le rouge
Actualisé

Marché boursierLa Bourse suisse termine dans le rouge

La Bourse suisse a terminé sur un net recul mardi après avoir peu évolué une grande partie de la séance.

Le marché reste volatil et vulnérable et les investisseurs se montrent prudents, ont relevé les courtiers.

A part quelques informations en provenance d'entreprises, la situation ne change pas. On continue de craindre les affaires fiscales et les problèmes de l'endettement des pays d'Europe du sud.

UBS et Swatch Group ont retenu l'attention après la publication des résultats 2009. La banque a déçu avec son fort reflux de fonds de la clientèle, alors que l'horloger biennois a étonné en bien.

Le SMI a terminé en recul de 0,51% à 6314,75 points. Le SLI a fini en hausse marginale de 0,02% à 963,44 points et le SPI a perdu 0,41% à 5457,04 points.

UBS (-5,4%) a fini tout en bas du tableau du SMI/SLI: les observateurs s'inquiètent du reflux continu de fonds de la clientèle. Ils ont aussi déploré la qualité du bénéfice affiché pour le 4e trimestre: ce dernier n'a dépassé les attentes que grâce à des crédits fiscaux.

On a en conséquence assisté à des transferts au profit de Julius Bär (&2,4%) et CS (&1,9%). Le Credit Suisse veut développer la gestion de fortune aux Etats-Unis, a-t-on colporté sur le marché. Julius Bär a profité d'un relèvement de recommandation à «buy» par BofA/Merrill Lynch.

Swatch (&4,8%) s'est placé tout en haut du tableau des gagnants après ses chiffres 2009. L'horloger biennois a dépassé les attentes tant pour l'EBIT que le bénéfice de groupe. Par ailleurs, le management est «très confiant» pour 2010 et Swatch va sortir renforcé de la crise financière. Dans le sillage de Swatch, Richemont a gagné 1,9%.

Nobel Biocare (&3,4%) a profité d'une entame de couverture à «buy» par Jefferies. Le fabricant d'implants dentaires publie ses résultats demain mercredi. Les analystes s'attendent à une amélioration du chiffre d'affaires par rapport aux trimestres précédents.

Parmi les gros gagnants du jour, on relève aussi Petroplus (&1,8%), Lonza (&1,3%), Sonova (&1,0%) et Givaudan (&1,0%). ABB (&0,5%) a été soutenu par l'annonce d'une grosse commande.

Les poids lourds défensifs ont été peu recherchés: Nestlé a perdu 0,9%, Roche 0,1% et Novartis 0,7%. Ce dernier a obtenu les droits exclusifs d'un produit en cours de développement pour le traitement de l'hépatite C. Les gros perdants, à part UBS, sont Actelion (-2%), GAM (-1,7%) et Synthes (-1,5%).

(ats)

Ton opinion