Marchés: La Bourse suisse termine dans le vert
Actualisé

MarchésLa Bourse suisse termine dans le vert

Zurich a fini la semaine dans le positif vendredi, après avoir légèrement reculé de 0,17% la veille. Les places européennes ont accueilli avec optimisme les résultats des législatives britanniques.

L'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a gagné 2,48%, clôturant à 9093,33 points. Le SLI a progressé de 2,51% à 1358,35 points et le SPI de 2,25% à 9234,40 points. Sur les trente blue chips, 27 ont progressé et trois seulement reculé.

Après une ouverture déjà ferme, les indices ont été soutenus par la victoire des Conservateurs aux élections britanniques et par l'emploi américain en avril. Sur le marché suisse, Syngenta a tenu la vedette après l'officialisation d'une offre de rachat par l'américain Monsanto.

Aux Etats-Unis, les créations d'emploi en avril n'ont pas été aussi abondantes que prévu, mais les investisseurs tablent désormais sur le fait que la Fed va retarder le moment de la hausse de son taux directeur. Après de faibles et inquiétantes données conjoncturelles, les données sur l'emploi ont montré que la situation économique américaine ne s'est pas autant dégradée que craint.

Syngenta en vedette

Au SMI, Syngenta a monopolisé l'attention et fini en hausse de presque 20% à 397 francs, ce qui est encore en dessous des 449 francs offerts par Monsanto. Le conseil d'administration de l'agrochimiste bâlois rejette l'offre américaine à l'unanimité, jugeant qu'elle ne reflète pas la valeur du groupe. Certains mettent en avant les obstacles que les autorités pourraient mettre au rapprochement des deux groupes, le cas échéant, et d'autres soulignent au contraire la logique industrielle de l'opération.

Dans le sillage de Syngenta, Actelion a grimpé de 5,8%. ABB a pris 3,4% et Adecco 2,9%, ce dernier effaçant une partie des pertes (6,2%) de la veille après l'annonce d'un double départ du CEO et du CFO, qui avait fait oublier les bons chiffres trimestriels. Ce vendredi, plusieurs analystes ont revu l'objectif de cours de l'action à la baisse.

Fusion Holcim-Lafarge en bonne voie

Les actionnaires d'Holcim ont donné leur feu vert à la fusion avec le français Lafarge. L'action a fini en hausse de 2,5%. La balle est désormais dans le camp des actionnaires de Lafarge, qui devront échanger leurs titres contre des actions Holcim, une opération pour laquelle les présidents du conseil d'administration de chacun des deux groupes se sont dits optimistes.

Dans le camp des poids lourds défensifs, Roche a gagné 2,5%, Novartis 2,2% et Nestlé 1,7%. L'UE a homologué Zykadia de Novartis pour le traitement d'un certain type de cancer du poumon. Dans le camp des perdants, on trouve uniquement Kühne Nagel (-3,2%, hors dividende) et Sonova (-0,5%) et Transocean (-0,1%).

Sur le marché élargi, Schweiter a perdu 3%. Le plus bas de 24,50 francs est toutefois moins important que le traitement hors dividende de 40 francs.

La société immobilière Züblin (-7,1%) a essuyé des pertes importantes après l'annonce du report de la publication des chiffres pour 2014/2015.

Par contre Valiant ( 2,1%)a progressé après la publication des chiffres trimestriels. Quant à Starrag , elle a cédé 1,0% aussi après la présentation des résultats.

Londres en hausse après les législatives, Paris et Francfort aussi

La Bourse de Londres a terminé vendredi en forte hausse de 2,32%, ravie de la large victoire inattendue du Premier ministre conservateur David Cameron aux élections législatives britanniques. A la clôture, l'indice FTSE-100 des valeurs vedettes a grimpé de 159,87 points à 7046,82 points.

La Bourse de Paris s'est relancée vendredi ( 2,48%), grâce à la victoire des conservateurs en Grande-Bretagne et des chiffres sur l'emploi américain laissant penser que la la Fed va attendre avant de resserrer sa politique monétaire. L'indice CAC 40 a pris 123,17 points à 5090,39 points, dans un volume d'échanges de 4,4 milliards d'euros, assez nourri en dépit d'un jour férié en France. La veille, il avait perdu 0,29%.

La Bourse de Francfort a terminé en forte hausse vendredi, dopée par le résultat des élections en Grande-Bretagne ainsi que les derniers chiffres sur l'emploi américain. A la clôture, l'indice vedette Dax a progressé de 2,65%, à 11'709,73 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a lui engrangé 2,71% à 20'604,51 points. (ats/afp)

Ton opinion