Actualisé 23.08.2012 à 16:37

Marchés La Bourse suisse termine en baisse

A la clôture, jeudi, l'indice Swiss Market Index (SMI) affichait 6453,91 points, en baisse de 0,33% par rapport à la veille.

La Bourse suisse a terminé dans le rouge jeudi. A la clôture, le Swiss Market Index (SMI) affichait 6453,91 points, en baisse de 0,33%. L'indice élargi Swiss Leader Index (SLI) a cédé 0,32% à 956,57 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,34% à 5964,87 points.

La Bourse suisse avait pourtant évolué en hausse durant une partie de la séance, dopée par les espoirs d'un nouvel assouplissement de la politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed). Par la suite cependant, le scepticisme a regagné en force parmi les investisseurs quant à savoir si la Fed passerait des mots aux actes. Et lorsque James Bullard, président de la Fed Saint-Louis, a refroidi les espoirs de nouvelles mesures, le SMI est passé au rouge.

Interviewé par CNBC, James Bullard s'est montré très retenu à l'égard d'un nouveau programme de rachat d'emprunts. Sur la base des récentes données conjoncturelles, il n'est selon lui pas sûr qu'un tel programme soit effectivement nécessaire.

Parmi les blue chips, la lanterne rouge est revenue à Nobel Biocare (-3,5%). Au lendemain des chiffres semestriels qui avaient vu le titre progresser légèrement, la Deutsche Bank et UBS ont réduit l'objectif de cours du titre du fabricant d'implants dentaires.

Les bancaires ont aussi laissé des plumes: UBS a perdu 1,3% et Julius Bär 1,7%. Selon des courtiers, on a assisté à une forte augmentation des ventes à découvert sur Julius Bär. A l'inverse, les positions courtes sur Credit Suisse ( 0,6%) ont été réduites de moitié, visiblement sur achats de couverture. A noter que la Deutsche Bank a relevé la recommandation de CS à «buy».

Les deux poids lourds pharma ont pesé sur l'indice: Novartis a perdu 1,1% et Roche 0,4%. En revanche, Nestlé a gagné 0,3%.

Logitech a grimpé de 5,7%. Des spéculations sur le lancement de nouveaux produits ont dopé le titre. Geberit a gagné 1,2%. Et Schindler a pris 0,1% au lendemain de l'annonce d'une grosse commande à sa filiale allemande par l'aéroport de Munich.

Richemont (-0,5%) et Swatch (-0,7%) ont cédé un peu de terrain, après les exportations horlogères en juillet. Celles-ci ont encore augmenté de 15,4% nominal et 6,9% réel, mais la croissance a faibli par rapport au mois précédent. Les exportations vers Hong Kong et la Chine ont notamment marqué le pas. Elles ont toutefois été compensées par une belle progression en Europe et en Amérique du nord.

Sur le marché élargi, les chiffres de Kuoni, en baisse de 8,7%, ont déçu, la perte du voyagiste s'étant révélée supérieure aux attentes. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!