Marchés: La Bourse suisse termine en hausse
Actualisé

MarchésLa Bourse suisse termine en hausse

La Bourse suisse a poursuivi son envol mercredi. L'indice des valeurs vedettes Swiss Market Index (SMI) a engrangé 1,45% à 8093,02 points.

Le Swiss Leaders Index (SLI) a gagné 1,44% à 1222,64 points et le Swiss Performance Index (SPI) 1,35% à 7606,28 points.

Les intervenants relèvent que les indications préalables étaient bonnes et que cela a dopé les marchés, malgré des niveaux record. L'ambiance a été soutenue par de bonnes données macroéconomiques en Allemagne et en Chine.

En sus, les résultats trimestriels d'entreprises restent réjouissants en Suisse, comme en Allemagne et aux Etats-Unis. Mardi, le SMI n'avait fait que frôler et dépasser brièvement les 8000 points. A la veille de l'Ascension, il s'est désormais établi nettement en dessus.

Le nouveau plus haut de l'année du SMI est désormais à 8103 points. Si l'on est encore éloigné du plus haut historique de 2007, il n'en est pas de même pour le SPI, qui en est tout proche.

Et l'ambiance reste bonne. Le chef stratège de Julius Baer Christian Gattiker voit encore du potentiel de hausse: les investisseurs qui n'avaient pas encore placé d'argent sur les actions devraient désormais y venir, par étapes, a-t-il dit à l'agence financière AWP.

Jusqu'ici, la saison des résultats a montré que les Etats-Unis évoluaient dans un environnement de croissance faible et, souvent, les chiffres ont déçu les attentes des analystes au niveau des ventes, tout en les dépassant sur le plan des bénéfices. Cela explique la bonne ambiance, selon cet expert.

A deux exceptions près, les informations en provenance de blue chips sont restées rares. Holcim (+5,1%) a publié ses chiffres trimestriels, avec un bénéfice qui a profité du programme d'économies et d'une vente en Australie. Le chiffre d'affaires et le bénéfice d'exploitation ont en revanche déçu. Certains aspects positifs incitent les investisseurs à s'intéresser à nouveau au titre qui avait été négligé récemment, selon des courtiers.

Bond de Actelion

Actelion (+3,5%) a annoncé qu'un comité indépendant d'experts avait recommandé la poursuite d'une étude de phase III avec Selexipag. Les intervenants applaudissent, mais notent que cela n'élimine pas toutes les incertitudes.

Les autres gros gagnants du SMI/SLI sont SGS (+3,3%), Lonza (+3,2%), Givaudan (+3,1%) et Sika (+2,3%), le tout sans information spécifique, sauf pour Givaudan qui a bénéficié de commentaires positifs dans la presse.

Les poids lourds pharma Novartis (+1,9%) et Roche (+2,1%) sont responsables à eux seuls de près de la moitié de la progression du SMI. Nestlé (+0,8%) est resté un peu en retrait.

Aux financières, Swiss Life a gagné 1,9%. Bâloise (+1,3%), Zurich Insurance (+1,1%) et Swiss Re (+0,5%) ont été un peu moins recherchés. Aux bancaires, UBS a pris 1,2% et Credit Suisse 1,1%.

Dans le bas du tableau, on trouve Sonova (-1,0%) ainsi que Julius Baer et Kühne Nagel (chacune -0,6%). Sonova a notamment souffert de déclarations de son concurrent danois William Demant qui a fait état d'une croissance inférieure à la moyenne sur son principal marché au premier trimestre.

Londres clôture au plus haut depuis novembre 2007

La Bourse de Londres a clôturé en hausse de 0,40% mercredi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenant 26,18 points par rapport à la clôture de mardi, à 6583,48 points, son niveau le plus haut à la clôture depuis le 1er novembre 2007.

Paris termine en hausse

La Bourse de Paris a terminé en hausse mercredi (+ 0,89%), à l'issue d'une séance très calme en ce jour férié, confortée par un indicateur allemand meilleur que prévu et par une tendance générale haussière sur les bourses mondiales.

L'indice CAC 40 a gagné 34,96 points pour s'inscrire à 3956,28 points, dans un volume d'échanges peu actif de 2,4 milliards d'euros.

Francfort poursuit sur sa lancée

La Bourse de Francfort a terminé en hausse mercredi, poursuivant sur sa lancée en accrochant un nouveau record historique en clôture à la faveur de résultats financiers solides et d'une hausse surprise de la production industrielle allemande en mars.

En fin de séance, le Dax a progressé de 0,83% à 8249,71 points, améliorant un peu plus son record historique de la veille à 8181,78 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a progressé plus modestement de 0,14% à 13'807,44 points. (ats)

Ton opinion