Marchés: La Bourse suisse termine en hausse
Actualisé

MarchésLa Bourse suisse termine en hausse

Zurich a nettement regagné du terrain sur un large front jeudi, le Swiss Market Index (SMI) clôturant en hausse de 1,24%.

Les marchés ont été soutenus dès le début de la journée par les espoirs d'une solution dans le conflit budgétaire aux Etats-Unis.

Les gains se sont encore accentués dans l'après-midi, au fur et à mesure qu'augmentait la confiance dans une solution à cette crise. Par ailleurs, le récent recul des cours avait été exagéré, selon des observateurs.

Le président Obama devait recevoir en soirée des représentants des républicains pour de nouvelles discussions en vue de trouver une solution à la question du budget. Selon des articles de presse, des politiciens des deux bords ont signalé leur volonté de procéder à un relèvement à court terme du plafond de la dette. La nomination de Janet Yellen à la tête de la Fed, considérée comme partisane de la politique monétaire ultra accommodante, a aussi contenté les marchés.

Dans cet environnement positif, le SMI a gagné 1,24% à 7851,08 points, un peu sous son plus haut du jour de 7871 points. Le SLI a progressé de 1,37% à 1205,68 points et le SPI de 1,23% à 7474,95 points. Sur les 30 blue chips, seul Givaudan a fini dans le rouge.

Soutenus par les espoirs de solution de la crise budgétaire américaine, les valeurs bancaires et les cycliques ont eu le vent en poupe. UBS a gagné 2,9% malgré des articles de presse sur de nouvelles enquêtes aux Etats-Unis.

CS a pris 2,3% et Julius Baer 1,3%. Les financières ont un potentiel de rattrapage plus important que celui du marché d'ensemble, a commenté un courtier. Aux assurances, Swiss Life ( 2,2%) a précédé Bâloise ( 2,1%) et Zurich ( 1,5%).

Parmi les cycliques, Geberit ( 2,9%), Sika ( 2,3%), ABB ( 2%), Holcim ( 1,9%) et Kühne Nagel ( 1,8%) ont nettement progressé.

Syngenta a gagné 1,5% à 358 CHF, recherchée après son fort recul de la veille. Berenberg a légèrement abaissé l'objectif de cours à 500 francs, mais a confirmé «buy». Les analystes attendent une bonne saison agricole au Brésil, mais ils ont réduit leurs estimations de bénéfice en raison de la non récurrence de recettes de licence et de la baisse des prix des produits phytosanitaires et des semences.

Richemont ( 2% à 90,70 francs) a aussi nettement progressé. La Deutsche Bank a relevé l'objectif de cours à 108 francs dans l'optique des chiffres semestriels du mois prochain et a confirmé «buy». Swatch ( 1,1%) a évolué avec le marché d'ensemble.

Dans le camp des poids lourds défensifs, Roche a gagné 1,2% à 234,60 francs. Dans une étude sectorielle du Credit Suisse, c'est lui qui s'en tire le mieux et l'objectif de cours a été relevé à 280 francs, avec confirmation de la recommandation «outperform». Novartis a gagné 0,6% et Nestlé 0,8%.

Givaudan (-2,6%) est le seul perdant des blue chips. Les chiffres sur neuf mois ont déçu les attentes des analystes.

Sur le marché élargi, le bon de la BC de Bâle a gagné 7,9%. Après une recommandation d'«Inside Paradeplatz» du «Tages-Anzeiger», le titre a été fortement demandé. Cytos ( 5,2%) fait aussi partie des gros gagnants après une augmentation de capital qui servira à financer le développement d'un médicament contre l'asthme allergique.

Diverses études d'analystes ont entraîné des variations de cours: HSBC a confirmé «overweight» pour ams ( 4,7%) et Vontobel estime que le turnaround de Panalpina ( 3,4%) sera durable. Les analystes ont relevé leur recommandation à «buy» de «hold».

Sans information spécifique, Kardex (-2,6%) et Mobilezone (-2%) ont perdu du terrain.

Les places européennes en nette hausse

La Bourse de Londres a clôturé en forte hausse jeudi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant gagné 92,58 points, soit 1,46% par rapport à la clôture de mercredi, à 6430,49 points.

La Bourse de Paris a fini en grande forme jeudi ( 2,21%), les investisseurs espérant un accord outre-Atlantique qui leur permettrait de profiter à nouveau des signes de reprise de l'économie mondiale.

L'indice CAC 40 a pris 91,06 points à 4218,11 points dans un volume d'échange plus étoffé que les derniers jours de 3,5 milliards d'euros. La veille, l'indice s'était replié de 0,16%.

La Bourse de Francfort a terminé en très nette progression jeudi, les investisseurs se montrant optimistes quant au déblocage de la crise budgétaire aux Etats-Unis.

L'indice des 30 valeurs vedette Dax a fini en hausse de 1,99% à 8685,77 points tandis que le MDax des valeurs moyennes a pris 1,37% à 15'171,59 points. (ats/afp)

Ton opinion