Marchés: La Bourse termine en nette hausse
Actualisé

MarchésLa Bourse termine en nette hausse

Zurich a terminé la semaine en nette hausse vendredi, après avoir déjà progressé de 0,75% la veille. Les places européennes ont fait idem.

L'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a gagné 1,36%, clôturant à 8837,78 points. Le SLI a quant à lui engrangé 1,31% à 1309,76 points et le SPI a gagné 1,26% à 8691,86 points. La quasi totalité des valeurs vedettes a fini en hausse, à l'exception de Lonza et de Sika.

La place zurichoise a été portée par les bonnes nouvelles conjoncturelles américaines et par le relâchement surprise de la politique monétaire par la banque centrale japonaise (BoJ).

La décision de la BoJ d'assouplir davantage, contre toute attente, sa politique monétaire en augmentant son programme de rachat d'actifs, nourrissait les espoirs de voir la Banque centrale européenne (BCE) faire de même.

Le recul des dépenses des ménages américains en septembre, dont le moral a cependant progressé en octobre, la stagnation de l'inflation en septembre et la hausse surprise de l'activité dans la région de Chicago en octobre n'ont par contre pas eu d'impact sur la Bourse suisse.

Eclaircie conjoncturelle

Les valeurs cycliques ont profité de l'éclaircie conjoncturelle, à l'instar d'Adecco ( 2,4%), ABB ( 1,7%) et Richemont ( 1,6%). Le spécialiste du luxe publiera vendredi prochain son résultat au premier semestre.

Les bancaires ont affiché des performances solides, notamment Credit Suisse ( 2,4%), UBS ( 2,5%) et Julius Baer ( 2,3%). La Banque cantonale de Zurich (ZKB) a relevé à «surpondérer» sa recommandation pour le titre UBS.

Swiss Re ( 1,8%), Kühne Nagel ( 1,8%), Syngenta ( 1,5%) et Swiss Life ( 1,4%) ont également fait mieux que le marché. Selon des observateurs, le concurrent américain Monsanto s'intéresserait à Syngenta.

Geberit ( 1,4%) a poursuivi sur la progression de la veille, où il avait dévoilé de solides résultats sur neuf mois. L'action avait pris plus de 4% jeudi.

Parmi les poids lourds, Novartis ( 1,8%) a réalisé les meilleures performances, suivi de Nestlé ( 1,4%) et Roche ( 0,1%). Ce dernier subissait des prises de bénéfices après deux semaines de hausse.

Plus grande perte pour Lonza

La plus grande perte était subie par Lonza (-8,6%). Le groupe bâlois a corrigé à «moins de 5%» sa prévision de chiffre d'affaires 2014 et confirmé une croissance de l'EBIT de base de 10% environ. La réduction de la prévision de chiffre d'affaires et l'objectif EBIT qui n'a été «que» confirmé, ainsi que la décision de ne pas vendre les activités de protection du bois, ont poussé les investisseurs à prendre leurs bénéfices, selon les observateurs.

D'autant que le titre avait été recherché ces derniers jours et notait juste sous le plus haut de plusieurs années de septembre dernier.

Le seul autre perdant de la séance était Sika (-0,9%), qui a présenté jeudi un résultat sur neuf mois en forte hausse.

Sur le marché élargi, Georg Fischer ( 1,7%) a fini au même rythme que le marché. Le directeur général (CEO) Yves Serra a confirmé les prévisions pour l'année et s'est déclaré confiant d'atteindre les objectifs à moyen terme d'ici 2015, dans un entretien à awp.

Phoenix Mecano (-0,6%) a cédé du terrain après ses résultats sur neuf mois, tandis que la Banque cantonale de Glaris ( 0,9%), qui a également dévoilé sa performance trimestrielle, a fini en hausse. Huber Suhner ( 1,2%) a annoncé l'acquisition de Cube Optics en Allemagne.

Gategroup ( 6,1%), Bobst ( 5,6%) et Von Roll ( 3,7%) ont affiché des gains notables.

Les principales places européennes en hausse

De son côté, la Bourse de Londres a terminé en hausse de 1,28% vendredi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant pris 82,92 points par rapport à la clôture de jeudi, à 6546,47 points.

La Bourse de Paris a terminé en forte hausse vendredi (2,22%), principalement soutenue par les nouvelles mesures de soutien à l'économie mises en place par la Banque du Japon. L'indice CAC 40 a pris 91,85 points à 4233,09 points, dans un volume d'échanges nourri de 4,9 milliards d'euros. La veille, il avait gagné 0,74%.

La Bourse de Francfort a terminé la séance de vendredi en forte hausse, soutenue par les largesses de la Banque du Japon qui a créé la surprise en annonçant une augmentation de son programme d'achats d'actifs. A l'issue de cette séance, l'indice Dax des trente valeurs vedettes a bondi de 2,33% à 9326,87 points, s'accordant une hausse de 3,77% sur l'ensemble de la semaine, tandis que le MDax des valeurs moyennes a progressé de 1,76% à 16'134,25 points.

(ats/afp)

Ton opinion