Tempête: La Bretagne et la Normandie privées de courant

Actualisé

TempêteLa Bretagne et la Normandie privées de courant

Les vents violents qui ont balayé le nord-ouest de la France avec des rafales jusqu'à 160 km/h ont fait un blessé grave et privé d'électricité des dizaines de milliers de foyers.

AFP/Archives/photo d'illustration

Les coupures de courant touchaient environ 25'000 foyers en Normandie et 19'000 foyers en Bretagne dimanche matin.

Dimanche matin, la préfecture des Côtes d'Armor a signalé trois blessés: un agent d'Enedis légèrement blessé en intervention cette nuit, ainsi que les deux occupants d'un véhicule qui vers 1h a percuté un tronc d'arbre tombé sur une route à une dizaine de kilomètres au sud de Dinard. La conductrice, une femme de 22 ans, a été blessée grièvement et transférée au centre hospitalier de Rennes, tandis que son passager n'a été que légèrement atteint, a-t-on appris auprès des sapeurs-pompiers.

Les autres préfectures, contactées par l'AFP, ne recensaient pas de dégâts majeurs et rapportaient principalement des chutes d'arbres et de toitures arrachées. Elles ne signalaient ni victime ni accident sérieux.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus des centaines de fois, notamment dans le Morbihan qui recensait dans la matinée 277 interventions, dont 223 pour des chutes d'arbres.

Des centaines de techniciens

C'est surtout le réseau électrique qui était touché. Au plus fort de la coupure, Enedis (ex-ERDF), qui gère le réseau de distribution d'électricité, signalait jusqu'à 125'000 foyers privés d'électricité: 35'000 dans le Pas-de-Calais, 15'000 dans le Nord, 40'000 en Normandie, 18'700 en Bretagne et 16'500 en Pays-de-la-Loire.

Enedis a déployé des centaines de techniciens pour rétablir l'électricité. A la mi-journée, de nombreux foyers étaient de nouveau alimentés. Il restait 11'000 abonnés privés de courant en Bretagne (dont près de la moitié dans le Morbihan), 21'000 en Normandie (principalement dans la Manche, avec encore 13'000 coupures) et 5000 en Pays-de-la-Loire (dont 3500 pour la seule Loire-Atlantique).

Un retour à la normale est attendu avant la fin de journée dans ces trois régions.

Après avoir placé la Bretagne et la Normandie en vigilance orange pour la nuit de samedi à dimanche, Météo-France a levé son alerte dimanche matin. La Mayenne a également été jugée hors de danger. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion