Actualisé 20.12.2009 à 15:34

Météo

La Brévine bat le record de l'hiver: - 34,2 degrés

La Brévine (NE) a conforté son image sibérienne en battant le record de froid de cet hiver dans la nuit de samedi à dimanche. Le mercure y est descendu à -34,2 degrés.

La localité des Montagnes neuchâteloises n'a pas été la seule à grelotter: des valeurs entre -10 et -20 degrés ont par exemple été mesurées en de nombreux endroits du Plateau. Le mercure affichait - 11 degrés à Fribourg au plus froid de la nuit, -12,5 à Genève, -10 à Neuchâtel, -13,4 à Payerne (VD) et -19,1 à Mathod (VD).

Le Tessin aussi a eu froid: -15,4 à Stabio par exemple. Par comparaison, les résidants de l'Ile de Brissago, au large d'Ascona, sur le lac Majeur, faisaient presque figure de chanceux: ils n'ont dû affronter qu'un petit -0,7 degré, selon MeteoSuisse.

Négatif, même l'après-midi

Le mercure est resté négatif partout en Suisse durant tout le dimanche. Les températures ont avoisiné les -3 degrés sur le Plateau: c'était notamment le cas à Neuchâtel et Payerne. A Genève, il a fait -3,6 au maximum, à Berne -4,6 et à Zurich -5,5.

Seules deux stations tessinoises ont enregistré des températures positives, et encore, il n'en s'est fallu que de quelques dixièmes. Il a ainsi fait 0,1 degré à Locarno et 0,6 à Lugano.

En altitude, sans battre des records, le froid était bien présent: -18,9 au sommet du Titlis, en Suisse centrale, à 3040m d'altitude, -9,9 au Moléson (FR), à 2000m. Aux Attelas (2733m), sur les hauts de Verbier (VS), la température n'a pas dépassé les -15,5 degrés.

Les canons crachent de la poudre

Cela n'a pas empêché de nombreux skieurs de profiter des excellentes conditions d'enneigement. «Avec ce froid, les canons à neige produisent de la poudreuse», précise Eric Balet. «Il y a du monde, les vacances sont parties», se réjouit le directeur de Téléverbier.

Près de 10'000 personnes ont profité des pistes ce week-end à Verbier. «C'est certes moins bon que l'an dernier à pareille époque, mais la saison dernière était exceptionnelle», rappelle M. Balet. Et de préciser que «le froid en a retenu plus d'un».

Pas folichon

Dans les Alpes vaudoises également, le soleil a surtout réchauffé le coeur des skieurs dimanche matin. «Il a fait froid», indique lui aussi Pierre Besson, le directeur des remontées mécaniques de Villars: -7 degrés au maximum à l'arrivée du train à Bretaye, à 1800m d'altitude.

4000 skieurs ont fréquenté le domaine vaudois durant le week-end. «C'est pas folichon, mais ça ne l'est jamais avant Noël», confie Pierre Besson. «Le week-end prochain, nous attendons le triple». D'ici là, la neige annoncée devrait permettre de consolider le manteau neigeux «encore faible pour l'instant», et d'ouvrir toutes les installations.

Selon Météosuisse, l'or blanc devait commencer de tomber dès 17h00 dimanche, à partir du Jura, puis sur le Plateau et les Préalpes. «Entre cinq et dix centimètres sont attendues jusqu'en plaine», selon Olivier Duding. Mais dès lundi, un violent redoux pourrait très vite faire fondre le manteau neigeux. «Entre dimanche matin et mardi matin, certaines régions gagneront jusqu'à 20 degrés», prévient M. Duding. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!