La caméra de surveillance avait enregistré l'horreur

Actualisé

La caméra de surveillance avait enregistré l'horreur

Une jeune femme a été abusée par un faux policier. Désormais, des extraits de la scène sont en ligne.

L'affaire a fait grand bruit aux Etats-Unis, il y a juste deux ans. Alors qu'elle travaille au Mc Donalds pour subvenir aux besoins de sa mère malade, Luisa Ogborn est abusée par un faux policier.

Pour en venir à ses fins, ce dernier appelle par téléphone la gérante du fast food. Il dit agir dans le cadre d'une affaire de pickpocket impliquant la jeune fille âgée de 18 ans. Il menace de l'emmener en prison en cas de non coopération. L'homme ordonne à la gérante de faire venir la femme dans le bureau. La gérante est persuadée de participer à la procédure ordinaire de police.

Au cours du pseudo interrogatoire, Luisa Ogborn est priée de se dévêtir. La gérante quitte ensuite la salle. Elle laisse alors la place à la folie de l'agresseur qui torture la jeune femme. En larmes, la victime est placée de force sur une chaise et doit subir, dix minutes durant, les coups de son bourreau. Il est demandé à la jeune fille de faire une fellation.

Toutes ces scènes ont été filmées par la caméra de surveillance du fast-food. Elles ont été diffusée, en version censurée, par la chaîne ABC, puis copiées sur le site YouTube. L'enquête avait établi que le faux policier, âgé de 38 ans, avait déjà répété le scénario au moins 70 fois dans d'autres établissements avant de se faire pincer. Le tribunal l'avait ensuite condamné à 16 de prison ferme.

(laf)

Ton opinion