Législatives ivoiriennes: La campagne a été sanglante
Actualisé

Législatives ivoiriennesLa campagne a été sanglante

Au moins cinq personnes sont mortes en Côte d'Ivoire depuis le début de la campagne pour les élections législatives, dont le scrutin doit se tenir dimanche.

Cinq personnes, dont un candidat du parti présidentiel, ont été tuées en Côte d'Ivoire depuis le début, le 3 décembre, de la campagne pour les élections législatives de dimanche, a indiqué jeudi le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi.

Le ministre a fait état de trois personnes tuées par un tir de roquette mercredi à Grand-Lahou (sud), d'un candidat du Rassemblement des républicains (RDR), le parti du président Alassane Ouattara, qui a été «brûlé», et d'un «jeune» villageois tué le week-end. Il s'exprimait à la télévision publique. (afp)

Ton opinion