Personnes handicapées: La campagne d'affiche de l'OFAS toujours critiquée
Actualisé

Personnes handicapéesLa campagne d'affiche de l'OFAS toujours critiquée

La campagne d'affichage de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS) destinée à briser les tabous sur les personnes handicapées continue de fâcher.

Les organisations représentatives demandent à Didier Burkhalter son arrêt immédiat ainsi que la suppression des spots TV.

La première partie de la campagne, qui consistait en des affiches provocantes du type «Vous ne verrez jamais les handicapés au travail», avait déjà indigné au plus au point les milieux proches des invalides. Les slogans rajoutés par la suite (»Tant que nous jetterons leurs CV à la poubelle») ne les ont pas calmés.

Au lieu de mettre fin aux préjugés largement répandus contre les personnes handicapées, la campagne les renforce, dénonce mardi Pro Infirmis dans un communiqué. L'organisation a donc lancé une action intitulée «Honte à la Confédération qui calomnie les personnes handicapées».

Elle propose sur son site Internet d'envoyer un courriel au nouveau conseiller fédéral en charge de l'OFAS Didier Burkhalter. Le message stipule que les affiches, relayées par des spots publicitaires, sont blessantes et discriminatoires. Il est donc demandé au ministre de cesser cette campagne sans délai.

Lors d'une conférence de presse tenue le 5 novembre, l'OFAS avait justifé sa campagne, expliquant vouloir s'attaquer aux préjugés auxquels sont confrontés au quotidien les personnes atteintes dans leur santé. La campagne doit durer quatre ans et coûter environ 15 millions de francs par année.

(ats)

Ton opinion