Actualisé 25.10.2010 à 09:47

IrakLa carte qui recense les morts

Les nouvelles données fournies par le site Wikileaks ont permis au site de «The Guardian» de créer une Google Map qui marque d'un point chacune des 109'032 personnes tuées après le conflit, de 2004 à 2009.

par
frb

Les différents documents top-secrets publiés par le site internet Wikileaks au sujet du conflit irakien ont été mis en image par le journal britannique «The Guardian» en utilisant la technologie de Google.

Avec les 391'000 rapports rendus publics, ce conflit est de loin le plus documenté de l'Histoire, et les journalistes ont pu répertorier tous les incidents qui se sont produits en Irak. Ils ont dénombré 109'032 personnes tuées dont 66'081 civils, 23'984 insurgés et 15'196 membres des forces de l'ordre irakiennes.

Le mois le plus meurtrier fut décembre 2006 avec 2'566 tués. La région la plus touchée est celle de Bagdad avec 45'497 morts tandis que la plus calme est celle du nord-est avec «seulement» 328 pertes.

Les images parlent dans ce cas plus que les mots, nous vous invitons donc à naviguer sur la carte. Le résultat fait froid dans le dos.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!