Actualisé 03.12.2014 à 19:07

Bhopal 30 ans après

La catastrophe continue de faire des victimes

Des centaines de personnes se sont rassemblées mercredi devant l'ancienne usine de pesticides de l'Union Carbide, dans la ville indienne de Bhopal.

Un accident industriel y a fait 5295 morts il y a trente ans jour pour jour, et 25'000 personnes ont succombé plus tard à des maladies qui y sont liées.

Les manifestants ont réclamé des compensations financières pour les victimes et le nettoyage des alentours de l'usine désaffectée, où se trouveraient toujours des déchets toxiques qui empoisonneraient les nappes phréatiques.

Le gouvernement de l'Etat du Madhya Pradesh a marqué l'anniversaire par une prière et le Parlement indien à New Delhi a observé deux minutes de silence à la mémoire des victimes.

Plus de 30'000 morts en tout

Aux premières heures du 3 décembre 1984, à la suite d'une explosion accidentelle, 40 tonnes d'isocyanate de méthyle s'étaient répandues dans l'atmosphère de la ville, sur plus de 25 km2.

Le gouvernement indien a dénombré officiellement 5295 morts, mais les militants écologistes estiment que 25'000 personnes ont succombé plus tard à des maladies liées à cet accident. De nombreux habitants de Bhopal souffrent de cancers et de problèmes respiratoires, certains ont perdu la vue.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!