«La cathédrale perd sa valeur historique»
Actualisé

«La cathédrale perd sa valeur historique»

«La cathédrale [de Lausanne] est restaurée trop brutalement», s'alarme Dominique Blattner. Elle fait partie des quatre personnes qui ont adressé une pétition au Grand Conseil.

Les députés en débattront mardi 10 juin s'ils en ont le temps. «On change de larges pièces plutôt que les quelques pierres endommagées!»

Copétitionnaire, le professeur d'histoire de l'art Pierre-Alain Mariaux dénonce, lui, le manque d'entretien sur les pans les moins prestigieux. Mais Bernard Verdon, adjoint à l'architecte cantonal, rassure: «Nous consultons des spécialistes internationaux. La cathédrale, c'est huit cents ans de changements. Cela permet sa survie.»

(job)

Ton opinion