Actualisé 27.07.2014 à 11:30

Vevey (VD)

La cause probable de son suicide: sa maladie

Selon le Ministère public vaudois, les conclusions médico-légales tendent à démontrer que le décès survenu le
21 juillet est consécutif à un geste «d'auto-agression au couteau».

de
fnt/ats

Lundi 21 juillet, vers 14 heures, un homme de 32 ans a été découvert grièvement blessé dans un immeuble

de la rue de la Byronne, à Vevey. Malgré l'intervention des secours, ce Suisse, domicilié dans la région de Montreux, est décédé peu après. Le procureur de permanence avait ouvert une

instruction pénale et la Police cantonale a opéré diverses recherches, notamment par un appel à témoin.

En l'état, l'instruction tend à démontrer que son décès à la suite de coups de couteau est «consécutif à un geste d'auto-agression», selon un communiqué de la police cantonale diffusé vendredi en début d'après-midi. L'enquête a permis d'exclure la présence d'un tiers, a relevé le procureur de l'Est vaudois chargé de l'enquête. Et lors de l'autopsie, les blessures ont été jugées compatibles avec cette conclusion.

De plus, l'individu a acheté l'arme blanche peu avant le drame le jour-même. Elle a été retrouvée à proximité du corps. L'enquête est close, a ajouté le procureur, qui précise: «La victime a probablement agi ainsi en raison de la maladie dont il souffrait». Mais il refuse d'en dire plus par respect pour la famille.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!