Actualisé

ValaisLa centaine de moutons toujours introuvables

Il n'y a toujours aucun indice sur ce qui a pu arriver à ces bêtes. Ces moutons de Saas ont vraisemblablement été volés sur un alpage du Haut-Valais.

Le bétail est toujours porté disparu.

Le bétail est toujours porté disparu.

Plus le temps passe, plus l'espoir s'amenuise chez les éleveurs et la fondation Pro Specie Rara. Ils craignent que les bêtes aient été abattues. «Nous menons des recherches intensives», a indiqué jeudi à l'ats l'éleveur Herbert Zurbriggen, revenant sur une information diffusée jeudi par le «Walliser Bote». Une piste a été donnée à l'éleveur par un ouvrier de la centrale électrique de Mattmark à Saas-Grund (VS) qui dit avoir vu quelqu'un avec un chien rabattre des moutons vers le col.

Des traces ont été recherchées sur place, au croisement des cols Ofentalpass, du Monte Moro, de Antrona et de Mondelli, mais aucun indice n'a été découvert. Pour Herbert Zurbriggen, il est possible que les voleurs présumés aient passé le col plusieurs fois avec des petits groupes de bêtes.

Perte de 40'000 francs

Les éleveurs touchés ont contacté les polices suisse et italienne. Pour l'heure, la police cantonale valaisanne n'a pas d'informations supplémentaires.

Les éleveurs estiment la perte financière à environ 40'000 francs, soit 400 francs par bête. Pro Specie Rara a reçu plusieurs appels de personnes qui voulaient apporter leur aide ou poser des questions sur la possibilité de parrainage.

Espèce rare

La centaine de moutons vraisemblablement dérobés appartenaient à un troupeau de plus de 350 bêtes. Le troupeau a désalpé vendredi pour rejoindre Saas-Almaggel. C'est dans le village haut-valaisan, lorsque chaque bête devait être rendue à son propriétaire, que les disparitions ont été constatées.

Les moutons de Saas sont une espèce rare. En une quinzaine d'années, le cheptel a perdu les trois quarts de ses effectifs pour s'établir à 400 bêtes environ. Ils sont principalement élevés dans le Haut-Valais. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!