Fukushima: La centrale doit être démantelée selon Kan
Actualisé

FukushimaLa centrale doit être démantelée selon Kan

Le Premier ministre japonais Naoto Kan a affirmé jeudi que la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, dans le nord-est du Japon, devait être démantelée.

Cette information a été donnée par Kazuo Shii lors d'une conférence de presse à l'issue de sa rencontre avec le chef du gouvernement de centre-gauche.

Tokyo Electric Power (Tepco), opérateur et propriétaire de la centrale Fukushima Daiichi (N°1), a estimé inévitable de démanteler les quatre premiers réacteurs, une fois terminées les difficiles opérations de refroidissement en cours, qui pourraient prendre des mois.

Ces réacteurs ont été gravement accidentés après le passage du séisme et du tsunami du 11 mars.

Mais le président honoraire du groupe, Tsunehisa Katsumata, a laissé entendre mercredi que les réacteurs 5 et 6, épargnés par la catastrophe, pourraient être conservés.

Les premières tranches de la centrale Fukushima Daiichi ont été installées il y a plus de 40 ans sur la côte du Pacifique, à 250 km au nord de la mégapole de Tokyo et de ses 35 millions d'habitants.

Des experts américains en renfort

Quelque 140 spécialistes militaires américains en radiations nucléaires vont être prochainement dépêchés au Japon pour aider les Japonais à enrayer la crise dans la centrale atomique accidentée de Fukushima. C'est ce qu'annoncé jeudi l'agence de presse nippone Kyodo citant un responsable du ministère de la Défense.

Les autorités japonaises tentent d'empêcher une catastrophe nucléaire majeure à Fukushima, une centrale à l'eau bouillante dont les systèmes de refroidissement des réacteurs ont souffert lors du séisme et du tsunami du 11 mars.

Jeudi, l'Agence de sûreté nucléaire a fait état de niveaux systématiquement élevés de radioactivité relevés en mer au large de la centrale de Fukushima-Daiichi, ce qui veut certainement dire que des substances radioactives s'écoulent en permanence dans la mer. (afp)

Areva amplifie son soutient

Le groupe d'énergie nucléaire français Areva prévoit d'augmenter son soutien technique à la compagnie japonaise Tokyo Electric Power (Tepco), pour stopper la pollution radioactive émanant de la centrale accidentée de Fukushima, a déclaré à l'AFP le président d'Areva Japan.

Ton opinion