Tokyo 2020 - La cérémonie d’ouverture évoquera la pandémie
Publié

Tokyo 2020La cérémonie d’ouverture évoquera la pandémie

La répétition générale du spectacle prévu ce vendredi à 13 heures s’est déroulée ce mercredi «dans la sobriété» au stade olympique de Tokyo.

par
Sport-Center
C’est ici dans ce stade olympique que se déroulera ce vendredi la cérémonie d’ouverture.

C’est ici dans ce stade olympique que se déroulera ce vendredi la cérémonie d’ouverture.

AFP

«Sobriété, élégance et mélancolie»: la cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo, que le monde suivra ce vendredi à partir de 13 heures (heure suisse), va évoquer la pandémie qui a frappé la planète et les sportifs. C’est ce que des privilégiés ont pu découvrir ce mercredi au Stade olympique de Tokyo à l’occasion de la répétition générale.

C’est derrière ces deux Japonaises que s’est déroulée ce mercredi la répétition générale de la cérémonie d’ouverture.

C’est derrière ces deux Japonaises que s’est déroulée ce mercredi la répétition générale de la cérémonie d’ouverture.

REUTERS

Il y a, tout d’abord, un homme seul au centre de cette arène de 68 000 places, recroquevillé sur lui-même avant de se déployer comme s’il revenait à la vie. Sur les écrans géants du stade, on découvre alors un montage vidéo de sportifs sentraînant dans leurs chambres. Trois athlètes se défoulent sur des home-trainers et des rameurs: comme pour rappeler que ces JO 2020, reportés l’an passé, se sont préparés dans un garage, un salon, à la maison en raison du confinement.

Cette cérémonie d’ouverture qui va durer plus de trois heures est, dit-on, assez classique, avec un jeu de lumière sobre. Devant votre poste de télévision, après avoir entendu lhymne national japonais et lentrée de lempereur du Japon, suivra un numéro de danse claquettes et larrivée des cinq anneaux olympiques.

Lors des Jeux de Rio en 2016, c’est Giulia Steingruber qui portait le drapeau suisse…

Lors des Jeux de Rio en 2016, c’est Giulia Steingruber qui portait le drapeau suisse…

FRESHFOCUS

Tout se terminera avec le très attendu défilé des 208 délégations où tous les athlètes souhaitant y participer auront la possibilité de se glisser derrière leurs porte-drapeaux. C’est, comme le veut la tradition, la Grèce, en tant que berceau de lolympisme, qui ouvrira le bal, suivie par la délégation des réfugiés. Le Japon fermera la marche en tant que pays daccueil. Seul regret pour cette cérémonie douverture: malgré les 68 000 places disponibles dans le stade olympique national, elle se déroulera à huis clos.

Ton opinion