Vevey (VD): La CGN effectue le sauvetage périlleux d’un planchiste épuisé par le vent
Publié

Vevey (VD)La CGN effectue le sauvetage périlleux d’un planchiste épuisé par le vent

Le gros bateau a fait demi-tour durant une croisière afin de venir en aide à un amateur de planche à voile en mauvaise posture au large des côtes du Léman. Il n’est pas le seul à avoir dû être secouru ce samedi.

par
Pauline Rumpf

«Selon le personnel, c’était du jamais vu! Et vu le vent, c’était très délicat, c’était impressionnant à voir.» Partis pour une simple croisière, Alex et sa famille ont vécu une sacrée animation pendant le repas sur le bateau «Lausanne», de la CGN. Alors que le navire venait de quitter Vevey en direction de Montreux ce samedi soir vers 19h30, il a fait demi-tour, suscitant l’incompréhension des passagers. Regardant par les fenêtres, ils ont alors compris pourquoi: un homme et sa planche à voile étaient en perdition à près de 300 m des côtes.

«Il était épuisé, alors le bateau est parti le chercher, poursuit ce lecteur. Il y avait beaucoup de vent et de vagues, donc c’était vraiment compliqué de le récupérer, d’ailleurs la planche est restée à l’eau et a été récupérée par un autre bateau de sauvetage plus tard. Quand ils l’ont remonté à bord, il a été pris en charge avec une couverture de survie et réhydraté. Le personnel a très bien géré. Ce n’est qu’après que le capitaine nous a informés via le haut-parleur. Des membres de l’équipage nous ont dit qu’ils n’avaient jamais vécu un truc pareil.» Le sauvetage a duré environ une heure, et l’homme a été débarqué à Montreux, où il a été pris en charge par des soignants.

1 / 4
Un planchiste a dû être secouru au large de Vevey samedi vers 19h30.

Un planchiste a dû être secouru au large de Vevey samedi vers 19h30.

20min/lecteur-reporter
Le sauvetage a constitué «l’animation» pour les passagers du bateau «Lausanne», de la CGN.

Le sauvetage a constitué «l’animation» pour les passagers du bateau «Lausanne», de la CGN.

20min/lecteur-reporter
«Malgré le vent et les vagues, le personnel a été super pro», rapporte un lecteur à bord.

«Malgré le vent et les vagues, le personnel a été super pro», rapporte un lecteur à bord.

20min/lecteur-reporter

Un samedi agité pour les sauveteurs

Contactée, la gendarmerie vaudoise confirme qu’il est très inhabituel qu’un gros navire de la CGN détourne sa route pour un sauvetage. «C’est tout à leur honneur, pointe le porte-parole de la police Christian Bourquenoud. Les sauveteurs étaient prévenus, mais ce bateau était plus près, et vu la température de l’eau, leur geste était bienvenu. Le malheureux était épuisé et ne parvenait plus à remonter sur sa planche.»

La police vaudoise précise d’ailleurs que ce samedi ensoleillé mais aussi très venteux a été le théâtre de nombreux sauvetages liés à ces conditions particulières. Outre cet homme repêché en début de soirée à Vevey, un autre planchiste a dû être secouru par un particulier à Rolle, deux voiliers se sont retrouvés en difficulté à Chardonne et à Ouchy, et des enfants qui testaient leur canot pneumatique ont dérivé et ont également eu besoin de l’intervention du sauvetage d’Ouchy.

«Dans des conditions pareilles, il faut être particulièrement prudent et rester très attentif, et toujours se munir d’un gilet de sauvetage ainsi que d’une combinaison de plongée», rappelle Christian Bourquenoud. Et d’ajouter que, si les règles habituelles conseillent de rester à 300m maximum des côtes, c’est différent un jour de gros vent. «Il faut alors rester dans des zones abritées, non loin des ports, et garder les enfants particulièrement sous surveillance. Les petites embarcations sont très vite emportées.»

Ton opinion

28 commentaires