Alpes: La chasse aux resquilleurs sur les pistes
Actualisé

AlpesLa chasse aux resquilleurs sur les pistes

Des stations vaudoises et valaisannes s'arment d'un outil technologique pour mieux lutter contre la transmission des forfaits nominatifs.

par
Frédéric Nejad

Retenez ce nom: «Free Motion». Ce logiciel de contrôle visuel permet désormais de traquer sur les pistes enneigées les skieurs et snowboardeurs tentés par le prêt de forfaits entre amis ou parents.

«Ce système, plutôt fiable, est un nouvel outil pour lutter contre la fraude et surtout il nous permet d'avoir des arguments face à la mauvaise foi des gens qui se font pincer.» Directeur de Télé Villars-Gryon, Pierre Besson semble conquis par «Free Motion». Testé cet été aux remontées mécaniques de ces deux stations vaudoises, ce système y sera en service dès cette saison hivernale. «Le contrôle humain persiste, mais il sera renforcé par ce logiciel», explique Pierre Besson.

Une fois votre abonnement nominatif (avec ou sans photo selon sa durée de validité) en poche, vous serez «scanné» par un portique à l'entrée principale du domaine. Dès lors, votre nom, votre sexe, votre âge et la photo sur votre forfait sont gardés momentanément dans une base de données. Et à chaque passage à une remontée, un contrôle automatique se fait, avec le renfort d'un employé de la station en cas de fraude.

En Valais, TéléVerbier utilise ce système sur son domaine depuis la saison passée. Et le quotidien «Le Nouvelliste» dévoilait hier qu'un touriste français pincé ainsi avec le forfait d'une amie dénonçait la possible atteinte à la loi sur la protection des données. Ce dont TéléVerbier se défend.

Ton opinion