Genève: La chienne d'un SDF amputée à cause des TPG

Actualisé

GenèveLa chienne d'un SDF amputée à cause des TPG

Un véhicule des TPG a roulé lundi sur la patte d'un chien. Le chauffeur ne s'en est pas aperçu. Le transporteur est navré.

par
Jérôme Faas
Elsa est restée en contact avec Nanouk et son maître. La chienne a quitté la clinique mais doit s'y rendre régulièrement pour des soins.

Elsa est restée en contact avec Nanouk et son maître. La chienne a quitté la clinique mais doit s'y rendre régulièrement pour des soins.

dr

«La petite chienne a tout de suite hurlé. Sa patte, sectionnée, ne tenait plus que par les tendons», décrit Elsa, horrifiée par l'accident qui s'est déroulé lundi à 15h30 au rond-point de Plainpalais. La roue arrière d'un bus articulé qui avait viré trop sec est montée sur le trottoir. Elle a écrasé le membre d'une femelle Malinois de trois mois, Nanouk, couchée vers son maître, un SDF.

Elsa, assise à une terrasse, dit s'être sentie obligée d'agir. «Tout le monde restait debout autour du maître sans rien faire, peut-être parce que c'était un SDF. Il pleurait. Je me suis accroupie. Je lui ai dit qu'il faudrait faire un garrot. Un homme lui a pris sa ceinture pour le réaliser, puis les pompiers sont arrivés.» Ils ont amené Nanouk à la clinique vétérinaire, où elle a été opérée. Elsa y est allée lundi, mardi, y retournera ce matin. «Son maître l'a récupérée. Elle a été amputée, doit être soignée chaque jour, mais va bien.»

«Nous formons nos vœux pour le jeune chien et son propriétaire», dit François Mutter, porte-parole des TPG, «désolés». Ils n'étaient pas au courant de l'accident: le conducteur de la navette remplaçant le tram, qui empruntait un itinéraire inhabituel et avait poursuivi son chemin, n'avait pas réalisé que son bus avait causé les cris du chien. «Nous pouvons établir sur la base des images visionnées l'absence d'action délibérée du conducteur.» Les TPG s'engagent à «faire toute la lumière sur les faits». Ils attendent d'être contactés par le propriétaire de Nanouk. Pour l'heure, la clinique ignore qui paiera. «Ce serait logique que ce soit les TPG, juge Elsa. Son maître n'a fait aucune erreur. Mais si jamais je suis là.»

Ton opinion