Carla Bruni: La chirurgie, «cela donne une tête curieuse»
Actualisé

Carla BruniLa chirurgie, «cela donne une tête curieuse»

L'ancienne première Dame de France est actuellement en pleine promo de son dernier album. Elle se confie dans une interview à un magazine français.

par
fr
Carla Bruni aimerait bien avoir un «décolleté pigeonnant».

Carla Bruni aimerait bien avoir un «décolleté pigeonnant».

Dans une interview à «Psychologies Magazine», Carla Bruni se laisse aller à de nombreuses confidences. La femme de Nicolas Sarkozy explique ainsi qu'elle se remet «à peine de la naissance de sa fille». On lui reprochait ses kilos en trop, elle réplique avec humour: «Perdre mes kilos de grossesse m'a pris un an à chaque fois! Il est certain que si j'avais eu beaucoup d'enfants, ma vie aurait eu un tout autre profil: celui d'un bon 46!».

L'ancienne première Dame est une ex mannequin alors forcément le physique ça compte beaucoup. Elle avoue ainsi qu'elle aimerait bien avoir un «décolleté pigeonnant» et que la vieillesse lui fait peur. «Je trouve ça assez terrible. Mais que peut-on y faire? Si vous me disiez: il existe un élixir qui réussit à tous les coups et vous ramène définitivement à vos 25 ans, je ne serais pas contre, sauf que cela n'existe pas.»

Mais le sujet qui a retenu le plus l'attention de la presse c'est lorsqu'elle évoque la chirurgie esthétique. «Je soigne ma peau, j'ai fait des peelings, des soins à la lumière pulsée, mais pas de chirurgie, je trouve que cela fait une tête curieuse. Et puis certains détails de notre corps ne peuvent pas échapper au temps», affirme-t-elle. Une affirmation qui fera taire les mauvaises langues... ou pas. (fr/20 minutes)

Ton opinion