Soleure/Berne: La chute du thermomètre tue des poissons
Actualisé

Soleure/BerneLa chute du thermomètre tue des poissons

Le lac d'Inkwil a été touché par la chute brutale des températures. Des centaines de poissons ont été anéantis.

La fin brutale de la période de canicule a anéanti de nombreux poissons le week-end dernier dans le lac d'Inkwil, à la frontière entre les cantons de Berne et de Soleure. Quelque 400 kg de poissons morts ont été sortis du lac d'Inkwil et des milliers de congénères ont été transférés dans l'Aar.

La chute des températures et le fort vent ont entraîné un brassage rapide des eaux du lac. Les réactions chimiques causées par ce brassage ont entièrement épuisé l'oxygène nécessaire à la survie des poissons, indique mardi la police soleuroise.

Des petits poissons ont trouvé refuge dans un affluent du lac, alimenté en eau fraîche grâce à un hydrant. Les autres «survivants» ont été pêchés avec un filet et rejetés dans l'Aar.

Il y a deux ans, le même phénomène avait anéanti plus d'une tonne de poissons dans le lac d'Inkwil. La faible profondeur des eaux (4,5m) suffit tout juste à ce petit lac pour se constituer en couches d'eau. En cas de chute brutale des températures, son eau circule intensément. Une conduite d'eau doit à l'avenir permettre d'améliorer l'éco-système du lac. (ats)

Ton opinion