Présence en Libye: La CIA n'a pas attendu le feu vert d'Obama
Actualisé

Présence en LibyeLa CIA n'a pas attendu le feu vert d'Obama

Des agents de la CIA se trouvaient en Libye avant que Barack Obama ne signe le décret les autorisant à soutenir les rebelles.

La mission des agents de la CIA était d'établir le contact avec les opposants de Mouammar Kadhafi et évaluer leurs capacités.

«Ils essayaient de déterminer qui pouvait former une unité militaire et qui ne le pouvait pas», a expliqué l'ancien agent de la CIA Bob Baer, dont les mémoires ont été portés à l'écran sous le titre «Syriana». Selon lui, ces agents ont pénétré en Libye par voie terrestre en provenance d'Egypte avec peu d'équipement.

Les prérogatives du président, qui a assuré lundi n'avoir aucune intention de déployer des troupes au sol, l'autorisent à envoyer des agents en mission secrète sans signer de décret, dit-on de sources officielles. M. Obama a néanmoins signé ce décret il y a deux ou trois semaines au plus pour les autoriser à prendre une série d'initiatives en faveur des insurgés.

Les commissions parlementaires du Renseignement auraient dû être informées de l'ordre du président, transmis alors que des agents de la CIA se trouvaient déjà en Libye, selon les responsables déjà citées.

De source gouvernementale proche du dossier libyen, on indique en outre que Washington envisage d'envoyer des membres des forces spéciales impliqués dans la formation des troupes afghanes prêter main forte à la CIA pour organiser et entrainer les opposants libyens.

Le projet, qui n'est pas entré en application, est déjà bien avancé, précise-t-on, ajoutant qu'il n'a, semble-t-il, pas encore été soumis à l'approbation de la Maison blanche.

(ats)

Ton opinion