Actualisé 03.03.2008 à 20:45

La cigarette électronique au secours des fumeurs

Quel fumeur n'a pas rêvé d'une clope sans goudron ni odeur et non cancérigène?

Philip Morris a créé le Heatbar, un conteneur à cigarette qui permet d'extraire les essences du tabac sans brûler la cigarette. Et rejette 90% de fumée en moins. Toutefois, il ne supprime pas tout danger pour la santé.

La cigarette électronique va plus loin. Selon le site Gizmag, cité par Courrier International, celle-ci produit des effluves sans produits chimiques, ni toxines, ni substances cancérigènes et qui ne nuisent pas aux poumons d'autrui. La fumée «digitale» diminue aussi la quantité de nicotine inhalée par le fumeur. Comment expliquer ce miracle? La Crown 7, cylindre métallique stylisé vendu au prix de 67 à 150 fr., est dotée d'une cartouche remplie d'eau, de propylène glycol, d'un arôme de tabac et de nicotine. Le doseur coûte un peu plus de 2 fr. et équivaut à deux paquets de cigarettes traditionnelles. La Crown 7 contient de la nicotine mais ne pollue pas. Sa vapeur est inoffensive, elle ne laisse pas d'odeur sur les vêtements ni dans les pièces. Elle n'est donc pas nocive pour l'entourage selon le fabricant.

Une autre nouveauté, le vaporisateur d'air de la société Air-2, le Vapir, transforme les éléments actifs de presque toutes les plantes en une vapeur inhalable sans qu'il y ait combustion, souligne Courrier International. Une micropuce régule la vaporisation afin d'éviter la mise à feu. Les fumeurs reçoivent ainsi leur dose de nicotine sans les effets nocifs de la fumée.

(gim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!