La cinémathèque de la pub quitte le Jura

Actualisé

La cinémathèque de la pub quitte le Jura

PORRENTRUY (JU). Les Publivores émigrent à Crissier (VD). Les
inondations de l'été ont détruit 20% des films publicitaires.

«J'ai perdu tous les spots Chanel, Renault, Nestlé, pour ne citer que ceux-ci. En tout 150 000 films ont été détruits. C'est quarante ans de recherche et de passion qui ont disparu. Comprenez que je ne veuille pas en perdre d'avantage.» Jean-Marie Boursicot n'en veut pas au Jura mais explique qu'il est obligé de déménager tout de suite car il y a encore 65% d'humidité dans les locaux qu'il occupe. C'est beaucoup trop et les autres films risquent d'en pâtir. «Malheureusement, aucune des propositions que m'ont faites les autorités ne convient. L'un des lieux est proche d'une rivière, l'autre trop petit. Le seul endroit possible que j'ai trouvé se trouve à la ruelle du Château, à Crissier (VD). Les premiers camions arriveront le 22 octobre.» Jean-Marie Boursicot avait quitté Paris en 2005 avec sa collection unique au monde. C'est sa cinémathèque qui organise chaque année La nuit des Publivores. Sur le plan judiciaire, le patron a déposé une plainte pénale auprès du ministère public. Il tient à ce que soient définies clairement les responsabilités à la suite du désatre survenu cet été.

Nando Luginbuhl

Ton opinion