La clinique de réadaptation de Loèche-les-Bains sera sauvée
Actualisé

La clinique de réadaptation de Loèche-les-Bains sera sauvée

Une solution est en passe d'être trouvée pour sauver la clinique de réadaptation de Loèche-les-Bains (VS).

L'opération prévue permettrait d'équilibrer les comptes, a indiqué vendredi le département de la santé.

Cette opération passe par la vente de la plus petite clinique, propriété du groupe allemand m&i Enzensberg. Une structure dont les activités ont été regroupées en juillet 2007 dans la clinique de réadaptation.

Selon Thomas Burgener, chef du département de la santé, la vente est imminente et elle permettrait une économie de loyer d'un bon demi-million de francs. De quoi équilibrer les comptes. Sans oublier les sacrifices faits par le personnel qui ne perçoit pas de renchérissement.

Le sauvetage, même s'il n'est pas garanti sur le long terme, a le mérite d'épargner l'emploi de 170 personnes. «Treize pour cent des enfants qui vont à l'école à Loèche-les-Bains ont des parents qui travaillent à la clinique de réadaptation», souligne encore Thomas Burgener.

Le 11 décembre, le Grand Conseil valaisan a refusé la proposition du gouvernement de racheter la clinique. Par 68 voix contre 56 et deux abstentions, il a renoncé à entrer en matière.

(ats)

Ton opinion