Sport et alimentation - La coach de Viola Davis révèle comment l’actrice a perdu du poids avant les Oscars
Publié

Sport et alimentationLa coach de Viola Davis révèle comment l’actrice a perdu du poids avant les Oscars

La comédienne américaine, âgée de 55 ans, avait grossi pour un rôle. Avec l’aide de sa prof de sport, elle s’est imposé une discipline de fer pour retrouver sa silhouette.

par
Emmanuel Coissy

Viola Davis portait une robe blanche, dimanche à la cérémonie des Oscars. L’actrice américaine, âgée de 55 ans, était en lice pour le trophée de la meilleure actrice grâce à sa fabuleuse interprétation du rôle-titre dans «Le blues de Ma Rainey». Pour incarner la plantureuse chanteuse de jazz dont le poids avoisinait 135 kilos, la comédienne a dû grossir. Au moment du tournage, elle pesait près de 90 kilos et ses costumes étaient rembourrés. Après cela, elle a travaillé dur avec une coach de Los Angeles, Gabriela Mclain, pour retrouver sa ligne. Celle-ci s’est confiée à plusieurs journaux et magazines pour expliquer en quoi consistait le programme de sa célèbre cliente.

La prof de sport lui a proposé des séances de cardio par intervalle à haute intensité et lui a fait suivre un régime riche en protéines, mais essentiellement végétarien. Elle devait manger six petits repas par jour. Gabriela Mclain l’a aussi encouragée à constamment boire de l’eau. La star s’entraînait une heure trois fois par semaine à 6 heures du matin. L’entraînement consistait en un mélange de kickboxing, de musculation et d’haltérophilie.

Avec le kickboxing, l’actrice travaillait ses bras, en portant des poids de 1 kilo pour donner des coups avec ses poings, ses coudes et des pieds. Lors des séances de musculation, elle soulevait des poids de 4 à 9 kilos pour tonifier les biceps, les triceps et les épaules. Pour les jambes et les muscles fessiers, elle portait des poids entre 7 et 14 kilos. Elle faisait des abdos tous les jours. Chaque cours s’achevait avec ce groupe musculaire durant 15 minutes - des planches - et du stretching pour l’ensemble du corps. Gabriela Mclain dit de Viola Davis qu’elle est une dure à cuire. C’est peu dire puisque son prochain challenge sera de camper Michelle Obama dans un biopic.

Viola Davis, en Alexander McQueen, aux Oscars, dimanche passé.

Viola Davis, en Alexander McQueen, aux Oscars, dimanche passé.

Getty Images

Le yo-yo des stars

Bien qu’elles soient dangereuses pour la santé, les transformations physiques spectaculaires sont un phénomène connu à Hollywood. Certains artistes sont prêts à tout pour entrer dans la peau d’un personnage. Citons, par exemple, Charlize Theron qui prit 13 kilos pour «Monster» (2003) et Jared Leto qui en perdit 15 pour «Dallas Buyers Club» (2013). Des rôles couronnés par un Oscar. Christian Bale, lui, est même surnommé l’homme élastique. Il était squelettique dans «The Machinist» (2002) et dans «Fighter» (2010), bodybuildé dans «American Psycho» (2000) et dans «Batman Begins» (2005) et, en surpoids, dans «Vice» (2018).

Ton opinion

8 commentaires