Jain: «La cohérence du disque est dans ses contrastes»
Actualisé

Jain«La cohérence du disque est dans ses contrastes»

Jain vient de sortir son 1er album, «Zanaka». C'est un petit bijou d'originalité et de fraîcheur.

par
Fabien Eckert

La Française de 23 ans est une artiste à surveiller de près. Son single «Come» a été largement joué sur les radios. Son 1er disque, nourri pas les voyages dus au travail de son père, est frais, plein de peps avec des rythmiques enlevées. Rencontre avec Jain avant son concert au Chat Noir de Carouge (GE) jeudi 19 novembre 2015.

La Française de 23 ans est une artiste à surveiller de près. Son single «Come» a été largement joué sur les radios. Son 1er disque, nourri pas les voyages dus au travail de son père, est frais, plein de peps avec des rythmiques enlevées. Rencontre avec Jain avant son concert au Chat Noir de Carouge (GE) jeudi 19 novembre 2015.

Comment vous sentez-vous dix jours après la sortie du CD?

Soulagée. C'est l'accomplissement d'un rêve. Surtout que les 1res compos datent d'il y a sept ans. L'album a donc été un compagnon de route.

Comment garder la cohérence quand des titres ont été écrits à l'adolescence et d'autres à l'âge adulte?

Tout un dilemme. La seule cohérence est dans les contrastes du disque. Chaque titre est différent avec des influences folk, pop, electro, hip-hop, reggae et des sonorités africaines. C'est pour souligner aussi ces contradictions que je porte toujours cette robe noire et blanche de fille sage. Une opposition avec ma musique entraînante.

Pourquoi accorder tant d'importance à votre image?

Parce que je veux marquer mon univers en proposant un produit complet. Aujourd'hui, l'image a énormément d'importance. Bien plus que certaines personnes pensent.

Parlez nous de Yodelice, qui vous a pris sous son aile.

On s'est rencontré quand j'avais 16 ans. Alors que j'étais au Congo, j'avais posté sur MySpace une maquette de «Come». Il a adoré. Il m'a contactée et je suis allée dans son studio à Paris finaliser le morceau. Puis, depuis deux ans, il a rendu toutes mes démos plus professionnelles. Tous les deux, on savait ce qu'on voulait comme son.

A quoi ressemble votre live?

Aujourd'hui, je suis seule avec des machines. Je veux proposer un spectacle. Comme un one-woman-show, mais sans humour!

Ton opinion