Actualisé 27.03.2008 à 05:49

La Colombie saisit 30 kilos d'uranium aux mains des FARC

La Colombie a annoncé avoir saisi mercredi au moins 30 kilogrammes d'uranium appartenant aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc).

C'est la première fois que Bogota fait état d'une saisie de matériel radioactif aux mains de la guérilla marxiste.

L'uranium a été découvert dans une zone rurale depuis longtemps considérée comme un bastion de la guérilla, juste au sud de Bogota. Il est examiné par des experts, a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué, qui ne précise pas d'où vient cet uranium ni à quel usage il était destiné.

"Cela semble s'inscrire dans une opération de vente sur le marché noir par laquelle la guérilla comptait se procurer de l'argent", estime Pablo Casas, expert du groupe de réflexion Sécurité et démocratie de Bogota. "C'est nouveau pour la Colombie et pourrait classer les FARC dans le club fermé des grandes transactions terroristes sur le marché noir", ajoute-t-il.

Des informations sur cet uranium avaient été mises au jour dans les données informatiques laissées par le numéro deux des FARC Raul Reyes, tué lors d'un raid de l'aviation colombienne le 1er mars en territoire équatorien. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!