Hausse des prix de l'électricité: La Comco juge Swissgrid pas assez indépendante
Actualisé

Hausse des prix de l'électricitéLa Comco juge Swissgrid pas assez indépendante

Les grandes sociétés d'électricité ont une influence trop grande sur Swissgrid, la société nationale pour l'exploitation du réseau à haute tension.

Les hausses des prix de l'électricité annoncées pour 2009 pourraient en partie être dues au manque d'indépendance de swissgrid. Selon la Comco, les grands groupes d'électricité peuvent en effet exercer une influence sur le calcul de ses prestations.

Les commissions d'experts et les comités de swissgrid, la société nationale pour l'exploitation du réseau à haute tension, sont en effet presque exclusivement composés de collaborateurs des sociétés actionnaires, soit Atel, BKW, CKW, EOS, ewz et NOK, révèle vendredi la Commission de la concurrence (Comco).

Le problème est que ces personnes élaborent les propositions pour les mises au concours pour lesquelles leurs entreprises feront ensuite une offre, a expliqué à l'ATS Patrik Ducrey, vice-directeur de la Comco. «Elles disposent ainsi d'une longueur d'avance sur leurs concurrents».

La Comco demande en conséquence au Conseil fédéral de n'approuver les statuts de swissgrid qu'après avoir imposé comme règle que les comités et commissions soient composés de membres indépendants.

Conseil d'administration

Lors de l'élaboration de la loi sur l'approvisionnement en électricité, la Comco s'était déjà prononcée sur l'indépendance de swissgrid, en particulier de son conseil d'administration. Bien que déboutée en partie par le Tribunal fédéral, elle est revenue à la charge en raison de la double casquette de son président ad intérim Hans Schweickardt.

Après avoir remplacé à la mi-mai Konrad Peter, qui avait démissionné pour des raisons de santé, M. Schweickardt est sous le feu des critiques car il est également directeur général du groupe Energie Ouest Suisse (EOS). Une disposition «non conforme à la loi» qui doit être «immédiatement rétablie», a dénoncé la Comco.

Nouveau président

Hasard du calendrier ou non, swissgrid a annoncé dans l'heure qui suit avoir trouvé un nouveau président en la personne de Peter Grüschow. Il sera proposé à l'assemblée générale extraodinaire de décembre.

«Véritable expert sur le plan technique», M. Grüschow est «une personnalité particulièrement intègre et indépendante», affirme swissgrid. Actuellement membre du conseil d'administration de Siemens Suisse, M. Grüschow, 63 ans, quittera cette fonction avant de reprendre la présidence du conseil d'administration de swissgrid.

«Un problème de communication»

Ingénieur diplômé en technique des communications, le futur président de swissgrid a occupé durant quarante ans diverses fonctions au sein de Siemens Suisse, qu'il a dirigé de 1996 à 2005. M. Grüschow, qui est également membre du comité d'economiesuisse, conservera toutefois la présidence du conseil d'administration d'Albis Technologies, société issue de Siemens.

Interrogé par l'ATS, M. Grüschow a estimé que le conflit sur la hausse des prix de l'électricité résulte avant tout d'un «problème de communication», «chacun tirant la couverture à soi». Sa première tâche sera donc de négocier entre les différentes parties. Le but final étant que la Suisse continue à bénéficier d'un bon approvisionnement électrique à un bon prix, a-t-il précisé.

Les hausses de tarifs de swissgrid, qui seront répercutés par les distributeurs de courant sur les consommateurs, sont actuellement analysées par la Commission fédérale de l'électricité (ElCom). De son côté, le ministre de l'énergie Moritz Leuenberger a également annoncé qu'il présentera prochainement au Conseil fédéral une série de mesures destinées à endiguer la hausse des prix.

(ats)

Ton opinion