Publié

Bulle (FR)«La Commune n’avait aucune volonté de froisser la communauté albanaise»

Une sculpture en forme de cœur trône au centre-ville, avec sur son socle le mot «merci» écrit en de nombreuses langues. Mais un oubli a vexé une partie des habitants.

par
Xavier Fernandez
1 / 4
Le but est de remercier les habitants pour les efforts consentis durant la pandémie.

Le but est de remercier les habitants pour les efforts consentis durant la pandémie.

Marvin Ancian
Parmi les 20 langues figurent notamment le danois, le hongrois ou encore le russe.

Parmi les 20 langues figurent notamment le danois, le hongrois ou encore le russe.

Marvin Ancian
Le soir, le cœur s’illumine.

Le soir, le cœur s’illumine.

Marvin Ancian

Depuis quelques semaines, Bulle a un nouveau cœur. Il s’agit d’une sculpture trônant sur la place du Tilleul, en plein centre-ville, à quelques pas du château. Sur son socle est gravé le mot «merci», en une vingtaine de langues. Or, parmi celles-ci, ne figure pas l’albanais. Un oubli qui n’a pas manqué de vexer les citoyens albanophones. «Il manque le mot «faleminderit». Cela montre à quel point les personnes venant des régions parlant l’albanais comptent pour Bulle. C’est inadmissible venant d’une commune où nous sommes nombreux à parler cette langue», déplore un Bullois.

À ce reproche, le porte-parole Alain Sansonnens répond: «L’œuvre d’art lumineuse en forme de cœur présente au centre-ville est un cadeau que la Ville a reçu de son fournisseur d’éclairages de fête et de décors lumineux. La Commune a accepté ce présent, en complément des éclairages de fête habituels. Quant aux mercis apposés sur le socle, la Commune n’a pas été impliquée dans le choix des langues. Il n’y avait donc aucune volonté de froisser la communauté albanophone de notre ville.»

Cette explication ne termine pas de convaincre. «C’est l’emblème de la Ville de Bulle qui est sur le socle, et pas le logo de l’entreprise. De ce fait, j’estime que la Commune est responsable», poursuit le Bullois albanophone. Et Alain Sansonnens d’ajouter: «Nous avons accepté, car nous estimions que cette œuvre d’art égayerait le centre-ville en cette période pour le moins troublée. C’était pour dire merci à la population pour tous les efforts consentis ces derniers temps. Le succès est d’ailleurs au rendez-vous. De nombreux passants se prennent en photo devant ce cœur rouge.»

Le Kosovo est dans le top 5 bullois

Dans son rapport de gestion 2019, la Commune de Bulle donne quelques indications sur les principales communautés étrangères présentes dans la ville. Sur environ 24’000 habitants, 14’000 sont Suisses et 10’000 sont étrangers. Parmi ces derniers, 4268 sont originaires du Portugal; 1314 sont Français; 778 viennent du Kosovo; 507 d’Italie et 428 d’Espagne. En tout, 122 nationalités sont représentées à Bulle.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!