05.11.2020 à 14:51

CoronavirusLa Confédération à la rescousse de certains Suisses de l’étranger

Une aide sociale a été versée à seize Suisses installés en Europe, dont douze en Espagne. En Asie, 14 Helvètes ont obtenu cette aide, ainsi que dix en Amérique du Sud, neuf en Afrique et 7 en Amérique du Nord.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est venu en aide à une cinquantaine de Suisses de l’étranger.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est venu en aide à une cinquantaine de Suisses de l’étranger.

KEYSTONE

Les Suisses de l’étranger n’échappent pas à la crise du Covid-19. En situation de besoin, 56 d’entre eux ont jusqu’à présent reçu une aide sociale de la Confédération. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé jeudi une information du «Blick».

Selon le DFAE, l’aide sociale a été versée à seize Suisses installés en Europe, dont douze en Espagne. En Asie, 14 Helvètes ont obtenu cette aide. Ils sont dix en Amérique du Sud, neuf en Afrique et 7 en Amérique du Nord.

Cette aide sociale liée au Covid-19 est adaptée aux conditions de vie de l’individu, précise le DFAE. Elle représente pour l’heure un total d’environ 60’000 francs qui ne représente qu’une petite partie de l’ensemble de l’aide sociale apportée par Berne aux Suisses de l’étranger. Celle-ci atteint 800’000 francs cette année, contre 900’000 francs l’an dernier.

La Confédération a apporté son aide aux Suisses de l’étranger qui ont subi une perte d’emploi, la fermeture de leur entreprise ou dont les revenus ont tellement fondu que les moyens de subsistance ne pouvaient plus être garantis. Un soutien a également été apporté aux Suisses de l’étranger qui travaillent dans le secteur du tourisme et qui ont obtenu des revenus insuffisants.

Si la pandémie de Covid-19 devait durer plus longtemps, il faut s’attendre à une augmentation du nombre de demandes de soutien.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
92 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

vaudoo

06.11.2020 à 11:51

Il faudrait mieux les intégrer comme il faut sur le sol helvétique. En tout cas ce n'est pas écrit 60000/ personne /année. Au lieux d'accueillir de radicalisés il est mieux soutenir les citoyens honnêtes qui ont travaillé pour la Suisse. En tout cas c'est un bon signe aider ses citoyens, si l'information est correcte.

histoire

06.11.2020 à 09:44

les 4 liberté fondamentales voulue par les alliés après la 2ème guerre mondiale. liberté d'expression, liberté de religion, vivre à l'abri du besoin, ne pas vivre dans la peur.

liberté

05.11.2020 à 18:41

donc ils ont touché 50000 francs par personne et dire que chez nous je ne connais pas beaucoup de monde qui ont des aides comme cela donc pour nos quartiers restaurateur qui sont dans le besoin aller en Thailande excellent pouvoir d'achat