JO 2022 dans les Grisons: La Confédération assumera la garantie de déficit
Actualisé

JO 2022 dans les GrisonsLa Confédération assumera la garantie de déficit

La Confédération prendra à sa charge un éventuel dépassement des coûts pour les Jeux aux Grisons. Mais le Conseil fédéral confirme que la candidature serait retirée si le budget définitif n'est pas équilibré.

Comme le CIO demande à tous les candidats la constitution d'une garantie étatique qui le délivrerait de toute conséquence financière, le Conseil fédéral estime que «la Confédération doit finalement assumer cette responsabilité». Si le budget est comme il l'exige équilibré, il estime cette garantie acceptable.

La contribution de la Confédération à l'organisation des jeux s'élève à un milliard de francs au maximum. Pour le gouvernement, il est essentiel que le budget qui sera présenté en 2015 lors de la remise du dossier de candidature soit équilibré et contienne une réserve adaptée au risque. «Sinon, la candidature sera retirée», écrit le Département fédéral des sports (DDPS).

Le comité des organisateurs a présenté un nouveau budget ramenant le déficit de 1,3 milliard à 1 milliard, en tenant compte de la manne de Berne.

La commission des finances du National est quant à elle d'avis qu'un éventuel déficit supérieur à un milliard soit à la charge des Grisons. Le préavis au Parlement est momentanément gelé jusqu'à ce que le peuple grison vote sur la question le 3 mars. (ats)

Ton opinion