Actualisé 22.04.2007 à 12:52

La Confédération exige un changement rapide de président du SPS

La Confédération exige que le futur président du Centre suisse pour paraplégiques soit rapidement désigné.

Condamné pour détournements de fonds, l'ex-conseiller national PDC Guido Zäch est pour l'instant toujours à la tête de la fondation.

Dans une lettre adressée au Centre pour paraplégiques, le Département fédéral de l'intérieur (DFI) donne jusqu'au 7 mai à la fondation pour désigner son nouveau président. L'information, révélée par la SonntagsZeitung, a été confirmée à l'ATS par le porte-parole du DFI, Jean-Marc Crevoisier.

Le DFI exige également le remboursement des sommes détournées, à savoir plus de 1,3 million de francs. En dernière instance, le Tribunal fédéral avait confirmé en mars la condamnation de Guido Zäch à 16 mois de prison avec sursis.

Il a été reconnu coupable de s'être octroyé des suppléments de salaires indus à hauteur de 830 000 francs. Guido Zäch avait ensuite utilisé pour ses propres besoins deux dons de 100 000 et 300 000 francs et avait facturé au SPS 140 000 francs de frais accessoires relatifs à la villa louée par la fondation. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!