Baromètre UBS: La conjoncture reste morose pour les PME
Actualisé

Baromètre UBSLa conjoncture reste morose pour les PME

Le climat des petites et moyennes entreprises se situe bien en dessous de sa moyenne à long terme.

Le climat conjoncturel reste morose pour les petites et moyennes entreprises en Suisse. Le baromètre UBS des PME a poursuivi sa baisse engagée le trimestre précédent et se situe désormais bien en dessous de sa moyenne à long terme.

L'indicateur est en repli depuis juillet 2012. Il s'inscrit à présent à -1,1 point, nettement inférieur à sa moyenne à long terme (0,3 point), a indiqué mercredi UBS dans son dernier baromètre trimestriel.

Les grandes entreprises font meilleure figure que les PME, en compensant presque intégralement le recul survenu à la fin de l'année dernière. L'indice des grandes sociétés reste néanmoins lui aussi en dessous de sa moyenne à long terme de 0,2 point.

Dans l'industrie, les PME ont pu regagner un peu de terrain sur les grandes entreprises. Toutes les entreprises rencontrent toutefois des difficultés et les indicateurs se sont dégradés au cours des derniers mois.

Embellie pour les bureaux d'architectes

Dans la bâtiment, les disparités entre PME et grandes entreprises s'accroissent. Les petites et moyennes entreprises sont confrontées au recul des commandes et à la détérioration des rendements. Le secteur bénéficie cependant de la hausse de la demande dans les bureaux d'architectes et d'études.

Les grandes entreprises s'en sortent mieux que les PME également dans les services. D'une manière générale, la situation s'avère bien meilleure que pour l'industrie. Les affaires ont repris pour les sociétés de toute taille. Le commerce de détail continue par contre de souffrir de la baisse des prix, ce qui réduit ses marges.

Quant au tourisme, il semble lentement surmonter la crise, selon UBS. Le secteur pâtit toujours de la force du franc et du recul de la demande, particulièrement prononcé dans la zone euro. Reste que la conjoncture semble se rétablir quelque peu. Les chiffres d'affaires sont en hausse pendant le trimestre en cours. (afp)

Ton opinion