Actualisé 29.02.2012 à 13:46

La consommation de biscuit s'émiette

Les Suisses ne se précipitent pas sur les biscuits pour oublier la crise. Chaque habitant a consommé en moyenne 6,71 kg l'an dernier, soit 170 grammes de moins qu'en 2010.

Le volume des ventes de biscuits a reculé de 2% et le chiffre d'affaires de 4,8% à 457 millions de francs, a annoncé mercredi Biscosuisse.

Le biscuit suisse a moins fait recette en 2011. Les exportations ont particulièrement souffert du franc fort. Les fabricants de biscuits helvétiques ont dû se contenter de 47,6 tonnes vendues. Le rayon de soleil vient des biscuits salés apéritifs, avec une augmentation du volume de 3,1%.

Tant le marché intérieur que les ventes à l'étranger ont fléchi. Sur le marché suisse, 31,4 tonnes ont été vendues, soit 1,8% de moins qu'en 2010. Le chiffre d'affaires s'est contracté de 1,9% à 327 millions de francs.

A l'exportation, la branche a essuyé un recul de 2,3% à 16,17 tonnes. Le chiffre d'affaires des exportations a chuté de 11,5% à 130 millions, principalement en raison de la situation monétaire. L'Allemagne reste le pays étranger le plus friand de biscuits suisses, avec une part de 45,3%. On trouve ensuite la France (13,8, l'Autriche (11,1%) et la République tchèque (4,1%). (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!