Energie: Malgré la crise, la consommation d’électricité en Suisse est en hausse

Publié

ÉnergieMalgré la crise, la consommation d’électricité en Suisse est en hausse

Un mois déjà que la campagne pour économiser l’énergie bat son plein. Mais les compteurs électriques n’enregistrent pas de baisse. Au contraire.

En septembre, la consommation de courant a dépassé de peu celle du même mois en 2021.

En septembre, la consommation de courant a dépassé de peu celle du même mois en 2021.

AFP

«Chaque kilowattheure économisé compte et permet de pouvoir mieux gérer ou anticiper la crise», indiquait il y a peu le conseiller fédéral Guy Parmelin sur les ondes de la RTS. Et il y a un mois, la Confédération a annoncé investir dix millions de francs dans la campagne d’économie «L’énergie est rare, ne la gaspillons pas». Lors du lancement de la campagne, le Vaudois ajoutait «Chaque kilowattheure compte». Sa collègue ministre de l’Energie Simonetta Sommaruga a donné des conseils pratiques d’économie à la population lors de la conférence de presse.

Un mois après, la Suisse ne se retrouve pas du tout en situation de pénurie, constate le «Tages-Anzeiger». Jusqu’à présent, les derniers chiffres de la consommation suisse publiés par l’Association européenne des gestionnaires de réseau de transport d’électricité pour le mois de septembre ne permettent pas de conclure à un effet d’économie. Au contraire, selon des données pour le mois de septembre, la consommation d’électricité a même légèrement augmenté par rapport à septembre 2021.

Un électrochoc nécessaire

Un expert en énergie esquisse une raison à cette situation. «Le problème, c’est que les gens ne réagissent qu’avec un certain retard. En règle générale, il faut en plus une expérience choquante pour que les gens se mobilisent. Cela peut être des prix très élevés ou un black-out.» Par ailleurs, un autre problème réside dans le fait que les données de consommation des fournisseurs d’énergie ne peuvent actuellement pas être séparées selon les trois secteurs que sont l’industrie, les services et les particuliers. Ces imprécisions peuvent être problématiques. La question se pose en effet de savoir sur quelle base la Confédération prendrait des mesures plus sévères pour économiser l’énergie.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(jbm)

Ton opinion

392 commentaires