Etats-Unis: La consommation donne des signes de faiblesse
Actualisé

Etats-UnisLa consommation donne des signes de faiblesse

La consommation des ménages a donné de nouveaux signes de faiblesse aux États-Unis, fléchissant en juin. Elle se révèle encore moins forte qu'estimé dans le calcul de la croissance.

En données corrigées des variations saisonnières et en dollars courants, les ménages ont consommé 0,2% de moins que le mois précédent, alors que les analystes attendaient une légère hausse.

Après avoir bien résisté à la hausse des prix en début d'année ( 0,5% en rythme annuel au premier trimestre, en dollars constants), la consommation a calé au printemps.

Elle n'a pratiquement pas bougé au deuxième trimestre (0,02%), alors que dans sa première estimation de la croissance publiée vendredi, le gouvernement américain s'était basé sur une légère hausse (0,1%).

Les ménages américains se sont réfrénés face à la maigre progression des revenus et des embauches. En juin, les revenus (exprimés en dollars courants) ont augmenté de 0,1%, leur plus faible hausse depuis le début de l'année. (ats)

Ton opinion