Commerce de détail: La consommation reste plutôt solide en Suisse
Actualisé

Commerce de détailLa consommation reste plutôt solide en Suisse

Si la Suisse a vu ses exportations faiblir cet automne, elle a en revanche continué à bénéficier d'une demande intérieure solide.

Les chiffres d'affaires nominaux du commerce de détail ont encore progressé en octobre.

La branche a généré un chiffre d'affaires en hausse de 4,3% par rapport au même mois de l'an passé, a indiqué jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS). La performance est plus modeste (2,9%) une fois corrigée du nombre de jours et de l'inflation, mais elle reste comparable aux hausses réelles des mois précédents.

Parmi les diverses catégories de marchandises, seules les ventes d'effets personnels et celles de produits culturels ont diminué. Du côté des vêtements et chaussures, l'activité a stagné.

Tous les autres groupes de produits ont réalisé des chiffres d'affaires en hausse. L'alimentation a connu l'évolution la plus dynamique (&11,3%), suivie des produits de santé, de soin et de beauté, ainsi que du domaine de la cuisine et du ménage.

Grandes entreprises

A noter que toutes les entreprises n'ont pas profité de la tendance positive observée en octobre. Seules les firmes comptant plus de 45 emplois à plein temps ont accru leurs ventes.

Les sociétés de taille moyenne ont elles connu un très léger recul. Quant aux petites entreprises qui totalisent moins de 15 emplois, elles ont inscrit des chiffres d'affaires nominaux en baisse de 1,1%.

(ats)

Ton opinion