Actualisé 02.10.2009 à 18:05

Crédit complémentaire

La Constituante persiste dans sa demande

L'Assemblée constituante genevoise est «choquée par le refus de la commission des finances du Grand Conseil de voter sa demande de crédit complémentaire».

Elle indique qu'elle déposera une telle demande la semaine prochaine.

Mercredi, une majorité de la commission avait estimé que certaines dépenses étaient inutiles. La Constituante ne l'entend pas de cette oreille. Dans un communiqué publié vendredi, la coprésidence de l'assemblée déplore que la commission du Grand Conseil «s'ingère dans son fonctionnement» et remette en cause des postes budgétaires définis «de manière démocratique» et conformément à la loi.

La demande de crédit que l'Assemblée constituante déposera la semaine prochaine reflète «objectivement l'état de ses comptes», indique le communiqué. En raison des «difficultés liées au début de son installation», celle-ci fait part d'un crédit non dépensé équivalent à environ 14% par rapport à ce qui apparaissait dans le budget.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!