La contrefaçon de l'euro reste un problème mineur

Actualisé

La contrefaçon de l'euro reste un problème mineur

La contrefaçon des pièces et des billets en euros reste un problème mineur dans les 13 pays de la zone euro, ont affirmé vendredi la Banque centrale européenne (BCE) et la Commission.

En tout, 565.000 faux billets ont dû être retirés de la circulation en 2006, a rapporté la BCE, soit une toute petite part des 10,6 milliards de billets utilisés. L'an dernier, 579.00 billets avaient été identifiés. Les billets les plus contrefaits restent ceux de 20 euros (36% des saisies) et de 50 euros (31%).

Les fausses pièces ont été plus nombreuses l'an dernier: 163.822 contre 100.491 en 2005, selon la Commission européenne. Mais c'est «insignifiant comparé au nombre total de 69 milliards de vraies pièces en circulation».

Depuis le 1er janvier, la Slovénie est devenue le 13e pays européen à utiliser la monnaie unique, qui est la monnaie de 312 millions de citoyens. (ap)

Ton opinion