Geste diplomatique: La Corée du Nord sort de la liste des Etats soutenant le terrorisme
Actualisé

Geste diplomatiqueLa Corée du Nord sort de la liste des Etats soutenant le terrorisme

Les Etats-Unis ont retiré samedi la Corée du Nord de la liste des pays soutenant le terrorisme. Cette décision fait suite à un accord sur un processus de vérification du programme nucléaire nord-coréen.

«La secrétaire d'Etat (Condoleezza Rice) a annulé la mention de la Corée du nord en tant qu'Etat encourageant le terrorisme», a annoncé le porte-parole du département d'Etat Sean McCormack lors d'une conférence de presse.

Un peu plus tôt, il avait indiqué qu'un accord avait été trouvé sur des procédures de vérification du désarmement nucléaire de Pyongyang aussi bien pour les activités liées au plutonium qu'à l'uranium.

Inspections

Ce plan de contrôle des installations nucléaires nord-coréennes comprend «tous les éléments que nous voulions», a-t-il souligné, tentant ainsi de faire pièce aux critiques qui reprochent à l'administration Bush de vouloir arriver à tout prix à un accord avec Pyongyang pour pouvoir revendiquer un rare succès diplomatique.

«Tous les éléments de vérification que nous souhaitions sont inclus dans ce plan. C'est un point important. Chacune des choses que nous voulions font partie du plan» de contrôle, a-t-il martelé.

Selon lui, Pyongyang a ainsi accepté l'inspection de «toutes les installations nucléaires» - aussi bien productrices de plutonium que liées à l'activité d'enrichissement d'uranium - et le prélèvement scientifique d'échantillons.

Cet accord a été conclu début octobre par le négociateur américain Christopher Hill au nom des six pays impliqués dans les négociations de désarmement nucléaire avec la Corée du Nord (Etats-Unis, Chine, Japon, Russie, Corée du Sud). (ats)

Ton opinion