Grippe A/H1N1: La Corée du Sud propose de l'aide au Nord
Actualisé

Grippe A/H1N1La Corée du Sud propose de l'aide au Nord

Le président sud-coréen a offert mardi d'envoyer des médicaments contre la grippe A/H1N1 en Corée du Nord, alors que le virus aurait tué des dizaines de personnes dans le pays isolé, et se répandrait rapidement parmi la population appauvrie.

Un groupe d'aide basé à Séoul, Good Friends, a écrit lundi dans sa lettre d'information que l'épidémie avait éclaté au Nord le mois dernier, en tuant au moins 40 personnes à Sinuiju, près de la frontière chinoise, et sept dans la capitale, Pyongyang.

Les médias nord-coréens n'évoquent pas la progression de la pandémie, mais la lettre de l'association est crédible.

Mardi, le président Lee Myung-bak a demandé une vérification des faits et une étude des moyens d'envoyer des vaccins au Nord sans conditions. «Il serait bon que l'aide d'urgence soit apportée parce que la diffusion rapide de la grippe nous inquiète» a déclaré le président en conseil des ministres, d'après un communiqué.

Le ministre de l'unification a été chargé de faire passer le message.

Lee a arrêté l'aide inconditionnelle au régime nord-coréen depuis son arrivée au pouvoir l'an dernier, conduisant Pyongyang à suspendre les entretiens sur la réconciliation et d'autres projets communs. Depuis, le Sud fournit ponctuellement de l'aide humanitaire. (ap)

Ton opinion